Vers le renforcement du réseau national de surveillance sismique

Publié
1 année ago
Dernière mise à jour
1 année ago
3003 views
Time to
read
1’

Sismomètres positionnement

Le Ministère de l’environnement (Mde) et le Bureau des mines et de l’énergie (Bme) réalisent conjointement une opération visant à renforcer le réseau national de surveillance sismique.

Ce renforcement constitue une réponse aux secousses sismiques fréquentes enregistrées par le réseau et ressenties par les populations de différentes communautés du pays, indiquent-ils, dans une note conjointe.

Des équipements sismiques additionnels constitués de deux stations sismologiques complètes, de six sismomètres et de six accéléromètres seront disponibles pour compléter le réseau.

Ces équipements proviennent d’une assistance technique et financière conjointe du Mexique, de l’Espagne et de la Banque interaméricaine de développement (Bid).

Ils seront repartis d’une part dans les départements de la Grande-Anse à Jérémie du Nord-Ouest au Mole Saint-Nicolas et, d’autre part, dans les zones qui dénotent une certaine activité sismique.

Cependant, les départements de l’Artibonite, des Nippes (une partie du Sud-Ouest) et du Sud restent prioritaires pour le Mde et le Bme.

Cette installation d’équipements viendra assurer, du même coup, une meilleure insertion des risques sismiques dans les prises de décisions appropriées du gouvernement.

Le réseau couvre actuellement les départements de l’Ouest, du Nord, du Sud-Est et du Plateau central.

Deux légers séismes ont été ressentis, le mardi 16 janvier 2018, dans les départements des Nippes et du Sud-Est d’Haïti.

Le mercredi 17 janvier 2018, un nouveau tremblement de terre, de magnitude 3.4 sur l’échelle de Richter, a été enregistré dans le département du Sud. 

Source Alter Presse

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 7 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 7 mois ago