le président absent aux Gonaïves le 1er janvier 2020, l’opposition est satisfaite

Publié
3 mois ago
Dernière mise à jour
3 mois ago
7741 views
Time to
read
2’

Cathedrale Gonaives

Le Conseiller Politique du Chef de l’État, Jules Charles Faustin, a confirmé, ce lundi 30 décembre 2019, que le Président Jovenel Moise n’effectuera pas le déplacement aux Gonaïves pour commémorer la fête de l’indépendance le 1er janvier 2020.

« Le 1er janvier est une fête nationale qui mérite d’être fêtée dans toute la solennité nécessaire. Ce n’est pas le moment d’entrer dans des affrontements », a déclaré le Conseiller aux micros de nos consœurs de la Radio Kiskeya ce lundi.

Jude Charles Faustin a précisé que ni la constitution ni les lois de la république ne mentionne l’obligation pour un président en exercice d’aller se présenter sur les sites officiels à célébrer les différentes dates historiques. « Le président Préval ne s’est jamais rendu durant son second quinquennat à Vertières haut lieu des mémoires des héros de l’indépendance », a rappelé M. Faustin.

Répondant aux menaces de l’opposition interdisant au président de se rendre le 1er janvier 2020 aux Gonaïves, Jude Charles Faustin a souligné, les deux récentes visites éclairs de jovenel Moise effectuées dans la cité de l’indépendance respectivement le samedi 14 et 28 décembre.

Sur l’échéance constitutionnelle de fin de la cinquantième législature le 13 janvier prochain, Jude Charles Faustin évoque une similarité avec d’autres périodes dans l’histoire récente du pays. Selon lui, le parlement sera dysfonctionnel et le président s’apprêtera à prendre les dispositions pour diriger par décret jusqu’au retour à la normalité constitutionnelle de la situation.

« L’exécutif avait acheminé un projet de loi électoral au parlement afin que les élections puissent se tenir à temps dans le but d’éviter ce vide. Nous ignorons les raisons pour lesquelles les députés et sénateurs ne l’ont pas voté et par voie de conséquence, cela n’a pas favorisé l’organisation des élections », précise-t-il.

Par ailleurs, sur la formation d’un nouveau gouvernement, le Conseiller Faustin a fait savoir que le président Moise avait exprimé une volonté manifeste pour arriver à un accord bien avant la fin de cette année. « Les discussions avec des acteurs politiques vont bon train en ce sens même si elles ne font l’unanimité », a-t-déclaré.

De son côté, Youri Latortue Sénateur de l’Artibonite et membre de l’opposition a salué cette position dite de sagesse du président de ne pas se rendre aux Gonaïves ce 1er janvier. Le Sénateur Latortue a annoncé que la population de cette ville avait pris les dispositions de ne plus recevoir de mensonges du président cette année. « Jovenel Moise avait dans sa campagne et au tout début de sa présidence promis aux Gonaïviens la construction de l’université, d’un complexe administratif, le bétonnage de rues dans les quartiers populaires ainsi que l’électricité 24 sur 24. Aucune de ces promesses n’a été honorée », martèle Youri Latortue.

Dans la foulée, l’opposition marquera la fête de l’indépendance ce 1er janvier 2020 par une veillée patriotique ainsi qu’une cérémonie en mémoire des militants tombés lors des récents mouvements anti-Jovenel dans l’Artibonite.

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 11 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 11 mois ago