Le Premier ministre nommé Fritz William Michel rejette les tweets liés à son nom

Publié
3 mois ago
Dernière mise à jour
3 mois ago
3631 views
Time to
read
1’

Fritz WIlliam Michel - Premier Ministre Nommé

Sur un compte Twitter créé en 2009 portant le nom de Fritz William Michel on peut lire des prises de position pour le moins tranchantes et critiques par rapport au pouvoir en place, aux médias, à la femme du président de la République. Parmi les nombreuses publications de ce compte attribué au Premier ministre nommé nous lisons : « l’opposition haïtienne est composés de malfrats, de voyous, des intimidateur et de hors la loi… La presse haïtienne est un vaste repère de voyous et de bandits… »

« C’est totalement faux ! Ce compte Twitter ne m’appartient pas », s’est défendu le Premier ministre nommé dans une interview exclusive accordée au Nouvelliste jeudi soir.  « Les contenus de ce compte n’ont rien à voir avec moi… Du tout pas…On rejette totalement… », a affirmé Fritz William Michel.

Il a fait savoir qu'une enquête est actuellement en cours pour voir la provenance de ce compte Twitter. Les enquêteurs ont déjà pu découvrir qu’un des tweets a été publié par quelqu’un qui se trouve à New York, selon ce qu’a fait savoir au journal le Premier ministre nommé, Fritz William Michel.

Le Premier ministre nommé a fait savoir au journal que son équipe de communication et le secrétaire d’Etat à la Communication vont apporter un démenti formel sur ce dossier vendredi.

Contacté par Le Nouvelliste, Eddy Jackson Alexis, secrétaire d’État à la Communication, a rapporté au journal que le Premier ministre nommé lui a indiqué qu’il n’a jamais eu de compte Twitter. « Ce n’est qu’après sa nomination en juillet qu’il a créé un compte Twitter », a avancé M. Alexis.

Le secrétaire d’État à la Communication dit voir lui aussi des tweets publiés en mai dernier sur un compte Twitter portant le nom de Fritz William Michel alors que ce dernier venait tout juste d’être nommé ministre de la Planification. « Je comprends très mal comment un citoyen haïtien détenteur d’un arrêté présidentiel faisant de lui un ministre de la République pouvait émettre des opinions aussi légères sur des faits d’actualité, de politique », a indiqué Eddy Jackson Alexis pour prendre la défense du Premier ministre nommé.

Il a fait savoir qu’une enquête a été diligentée au niveau de la police et au niveau du service de renseignements du Premier ministre afin de déterminer la provenance de ce compte.

 

Robenson Geffrard source Le Nouvelliste

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 6 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 7 mois ago