Le Mspp annonce des dispositions de surveillance épidémiologique contre le nouveau coronavirus, déjà mortel en Chine

Publié
1 mois ago
Dernière mise à jour
1 mois ago
3232 views
Time to
read
2’

Coronavirus

Plus de 100 personnes décédées du nouveau coronavirus en Chine, de décembre 2019 au 27 janvier 2020

Sans avoir encore déclaré d’« urgence mondiale », l’Organisation mondiale de la santé (Oms) qualifie d’ « élevée » la menace que tend à représenter, fin janvier 2020, la propagation de l’épidémie du nouveau coronavirus, non seulement en Chine, mais aussi en divers points du monde.

P-au-P, 27 janv. 2020 [AlterPresse] --- Le Ministère de la santé publique et de la population (Mspp) annonce des dispositions de surveillance épidémiologique pour éviter que le nouveau coronavirus, très mortel en Chine (106 personnes mortes recensées en Chine le 27 janvier 2020), s’introduise sur le territoire national, en Haïti.

« La direction de l’épidémiologie a élaboré un questionnaire spécifique, qui sera disponible à l’aéroport international Toussaint Louverture. Ce questionnaire s’adresse exclusivement aux personnes, présentant un intérêt épidémiologique pour le système », fait savoir le Dr. Lauré Adrien, directeur général du Mspp, lors d’une conférence de presse, donnée ce lundi 27 janvier 2020 et à laquelle a assisté l’agence en ligne AlterPresse.

Des messages, élaborés en quatre langues (Créole, Français, Anglais et Espagnol), seront également affichés à l’attention des voyageuses et voyageurs, qui rentrent dans le pays au niveau de l’aéroport international de Port-au-Prince.

Ces messages vont être également diffusés dans les stations de radio.

Les décisions, en rapport à l’aéroport international, ont été prises conjointement avec une équipe de ladite institution, précise Dr. Adrien.

« Une sensibilisation va être mise en place en faveur de tous les prestataires de soins, partout où ils se trouvent, pour qu’ils puissent savoir comment se comporter devant une personne, qui présente des signes ressemblant à ceux du nouveau coronavirus ».

« Retracer le parcours de la personne est le plus important : le pays de provenance, la ville, les personnes avec lesquelles elle est entrée en contact », souligne le Dr. Lauré Adrien.

Malgré les contaminations d’origine animale (chauve-souris, serpents, fruits de mer) il y a également des évidences de transmissions du coronaavirus entre humains, informe le Mspp.

Le Ministère de la santé publique et de la population a conscience de la menace, que représente cette maladie, pour le système, affirme le Dr. Lauré Adrien, invitant, toutefois, la population à ne pas sombrer dans une psychose de peur.

« Au niveau des laboratoires en Haïti, nous n’avons pas les moyens techniques, après un test, de dire s’il est positif ou négatif. Mais, avec le renforcement des laboratoires ces dernières années, nous sommes en mesure de faire un prélèvement, gérer le prélèvement et l’envoyer au Centre de contrôle et prévention des maladies (Cdc), qui a un partenariat avec le Mspp », tente de rassurer Dr. Adrien.

De plus, le Mspp ne dispose pas, non plus, d’une structure de quarantaine bien identifiée, pour gérer un problème particulier. Mais, des institutions et espaces peuvent rapidement se transformer en cette structure. Certaines d’entre elles ont été déjà utilisées pour traiter d’autres pathologies, a-t-il poursuivi.

Tandis que l’épidémie du nouveaau coronavirus, depuis qu’ele a été déclarée en décembre 2019, continue de se propager (elle a touché la Thaïlande, la Mongolie et le reste de l’Asie, puis elle a atteint les Etats-unis d’Amérique et l’Australie, trois premiers cas sont confirmés en France, l’un à Bordeaux et deux à Paris, ainsi qu’1 cas mis en isolement en Allemagne), le nouveau coronavirus a déjà fait 106 morts, 2,700 personnes contaminées et 6 mille individus infectés, selon un dernier bilan en provenance de Chine, en date du 27 janvier 2020.

11 millions d’habitantes et d’habitants de la ville Wuhan, en Chine, ont été également confinés (mis en quarantaine).

Comme consignes, le Ministère de la santé publique et de la population en Haïti suggère de se laver les mains, de ne pas porter les mains dans les yeux ni dans la bouche, de se moucher dans un mouchoir ou dans le coude. 

Source Alter Presse

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 10 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 10 mois ago