Le ministre a.i. des Finances clame avoir coupé les subventions à l’EDH

Publié
1 mois ago
Dernière mise à jour
1 mois ago
6354 views
Time to
read
1’

EDH

Le ministre a.i. de l’Économie et des Finances, Joseph Jouthe, a confié au Nouvelliste avoir coupé les subventions octroyées à l’EDH. « Depuis trois mois je n’ai pas donné une gourde à l’EDH. Je ne lui ai pas donné de subvention. Cette histoire de subvention de l’EDH est une affaire classée pour moi », a assuré le grand argentier de la République, jeudi 6 février 2020.

Le ministre a.i. a indiqué que des accords pourront être trouvés avec l’EDH pour que celle-ci obtienne des prêts d’institutions comme la Banque nationale de crédit (BNC), la Banque populaire haïtienne (BPH). Des prêts que l'EDH devra rembourser, a fait savoir le ministre Joseph Jouthe. « Nous  demanderons aux compagnies de lui vendre du carburant. Elle aura à payer », a-t-il poursuivi.

Interrogé sur l’arrêt des subventions sur fond d’un black-out sévère, Joseph Jouthe a indiqué avoir une réunion vendredi avec le directeur général de l’EDH pour s’enquérir de son plan pour faire face à la situation. « Il y a des complaintes pour le black-out. Je viens de parler au directeur de l’EDH pour  qu’il me communique son plan pour résoudre le problème du black-out. Je ne peux pas dire que c’était mieux quand la Sogener entretenait les usines. Toutefois ce n'était pas pire », a reconnu Joseph Jouthe.

L'EDH a besoin de 1.1 milliard de gourdes chaque mois pour l’achat de mazout et de diesel. Les recettes de l’EDH ne dépassent pas 450 millions de gourdes le mois. La subvention dont l’institution a besoin pour fonctionner est de 650 millions de gourdes, soit 7 millions de dollars américains, par mois, a confié jeudi, en conférence de presse, le directeur de l’EDH qui révèle un taux de recouvrement très faible. Sur 140 532 bordereaux distribués dans l’aire métropolitaine, seulement 26 111 abonnés se sont acquittés leurs dettes, a dénoncé M. Pierre-Louis, qui dit prévoir des sanctions contre les clients récalcitrants.

Des milliards de gourdes de dettes envers l’EDH

Alors que l’Électricité d’Haïti dépend de la subvention de l’État pour fonctionner, ses clients lui doivent des milliards de gourdes. La dette résidentielle est estimée en septembre 2019 à 13 milliards de gourdes. Le commerce à 1.7 milliard de gourdes, les industries à 1.7 milliard ; les organismes publics, 1.8 milliard ; les organismes autonomes, 946 millions ; l’éclairage public, qui dépend des mairies, est estimé à plus de quatre milliards de gourdes.

La BNC et le BPH sont des banques d’État. La BPH est passée récemment par une phase de restructuration avant d’être remise à flot par l’État haïtien.

La réduction graduelle des subventions aux produits pétroliers au secteur de l’énergie est une vieille recommandation du FMI et d’autres partenaires pour que l’État sorte de la spirale du déficit budgétaire.

Source Le Nouvelliste

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 11 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 11 mois ago