Le groupe majoritaire se désolidarise du gouvernement, mais Jack Guy Lafontant veut les mettre face à leurs responsabilités

Publié
1 année ago
Dernière mise à jour
1 année ago
11682 views
Time to
read
2’

Jack Guy Lafontant

Lâché par presque tous, le locataire de la Primature, Jack Guy Lafontant n’entend pas donner sa démission.

Aux parlementaires de prendre leurs responsabilités. « Peuple haïtien ! Je serai au rendez-vous de l’histoire, au Parlement, ce samedi 14 juillet, dès 10h a.m., pour répondre à l’interpellation des députés de l’opposition, et parler des réalisations de l’administration Moïse/Lafontant », écrit le Premier ministre très tôt vendredi matin sur son compte Twitter.

« C’est la vérité, la bonne foi, le travail et l’honnêteté qui doivent faire la différence. Peuple haïtien, aujourd’hui, votre espoir est entre les mains des députés », a-t-il renchéri quatre heures plus tard sur le réseau social de microblogage fondé par Jack Patrik Dorsey.

« Le ridicule ne tue pas. S’il veut se faire ridiculiser, il peut toujours venir. Mais ce sera une perte de temps », a fait savoir le député Rolph Papillon, membre du bloc majoritaire. Jack Guy Lafontant n’aura aucune chance face aux députés. « Venir pour faire quoi ?», s’interroge le parlementaire. Il annonce que le vote de censure sera une « simple formalité ». Mais les malaimés du bord de mer auraient préféré que ce soit le Premier ministre lui-même qui mette la clé sous la porte. Si le Premier ministre donne sa démission, il sera totalement raisonnable, mais s’il sort à partir du vote de censure, il sera ridiculisé, estime Roplh Papillon.

Plus d’une soixantaine de députés du groupe majoritaire se sont réunis jeudi soir dans leur local habituel. Ces députés ont été unanimes. Ils souhaitent tous le renvoi du Premier ministre. A l’issue de la rencontre, informe le député Rolph Papillon, une délégation a été dépêchée auprès du président de la République pour lui signifier la position de ces parlementaires. « Le groupe majoritaire se désolidarise du Premier ministre. Et je m’attends à une démission du Premier ministre dans les prochaines heures», a-t-il déclaré sur les ondes de Radio Magik 9. A partir du moment que le groupe se désolidarise du gouvernement, il tombe, martèle le parlementaire.

Plus d’un estime que les députés du groupe majoritaire se trouvent dans une situation embarrassante par rapport à Jack Guy Lafontant qui a été très généreux envers eux. « Les députés n’ont pas de boss », a dit fièrement Rolph Papillon.

« Si la majorité à la Chambre des députés ne censure pas le gouvernement inefficace du Premier ministre Jack Guy Lafontant lors de la séance d’interpellation du 14 juillet 2018, la cinquantième législature perdra à tout jamais sa crédibilité aux yeux de la population », selon le député de Pétion-ville, Jerry Tardieu.

Danio Darius source Le Nouvelliste

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 4 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 5 mois ago