Le Gouvernement favorable à l’aide mais pose des conditions

Publié
2 mois ago
Dernière mise à jour
2 mois ago
2858 views
Time to
read
1’

24 heures après le séisme de magnitude 5.9 ayant provoqué la mort de douze personnes dont huit (8) à Port-de Paix, un (1)à Saint-Louis du Nord (Nord-Ouest) et trois (3) à Gros Morne (Artibonite) et fait plus de 188 blesses, le gouvernement par le biais du ministère de la culture et de la communication(MCC) exhorte les institutions humanitaires à s'adresser à la Direction de Protection Civile (DPC) avant d'intervenir dans les zones affectées.

Le ministère demande aux institutions nationales et internationales intéressées d'avoir une autorisation formelle de la DPC, en charge des catastrophes naturelles.  

Dans une note rendue publique ce dimanche 7 octobre 2018, le MCC prévient les intervenantes et les intervenants dans ces départements, et toutes initiatives, dans un cadre humanitaire, que la police nationale d'Haiti (PNH) a reçu des instructions pour stopper les véhicules transportant de l'aide humanitaire destinée aux victimes du séisme non munis dune 'autorisation écrite, en bonne et due forme, de la Direction de Protection Civile.

Ce Dimanche 7 octobre, le président de la république, Jovenel Moise  et le premier ministre Jean Henry Ceant etaient à pieds d’œuvre à la Direction de la Protection civile pour s’enquerir de l’état de la situation et prendre des mesures appropriées pour voler au secours des victimes dont leurs maisons sont détruites ou endommagées et d’autres hospitalisées. Le tremblement de terre dans la nuit du 6 octobre 2018, a occasionné la chute de la devanture du commissariat central de Port-de-Paix, qui n’a pas fait de victime parmi les occupants. A Plaisance du Nord, la façade de l’église catholique s’est effondrée.

Yves Paul LEANDRE source HPN

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
7 mois 3 semaines ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
1 année 7 mois ago