Le Forum du secteur privé dénonce la manque de leadership du président Moïse, mais le prend au mot pour son annonce du dialogue

Publié
1 année ago
Dernière mise à jour
1 année ago
2412 views
Time to
read
2’

 Le Forum attend de l’opposition qu’elle fasse preuve de sagesse, d’abnégation et de patriotisme et qu’elle accepte de s’asseoir à la table des négociations à laquelle le Président de la République devra les convier.

Le Forum Economique du Secteur Privé, tout en reconnaissant la responsabilité de tous dans cette faillite collective de notre pays, s’attendait le 14 février 2019 à un discours rassembleur, conciliant, apaisant et mobilisateur du Président de la République, Monsieur Jovenel Moïse. Malheureusement, ce dernier a délibérément fait le choix d’un discours provocateur, accusateur, diviseur.

Le Président de la République, Capitaine du navire, a cherché, dans son adresse à la nation, à se déresponsabiliser des échecs accumulés au cours des 16 derniers mois: rupture de confiance, perte de crédibilité dans nos institutions, déficit budgétaire record, dépréciation accélérée de la gourde, inflation galopante, absence de pratique de reddition des comptes des fonds publics, mauvaise gouvernance, instabilité politique, insécurité, ...

Le Président de la République se dit à l’écoute de la population et s’enorgueillit de comprendre leurs problèmes. Mais, il qualifie ceux qui lui reprochent de ne pas écouter et de ne pas tenir parole, d’être des anti-démocrates qui proposent une mauvaise solution à la nation: la transition. Cette demande, pourtant, est la conséquence directe du manque de leadership du Président de la République qui n’a pas su établir la confiance en faisant preuve de dépassement de soi afin d’être le Président de tous les Haïtiens.

Mais, dans son attachement à l’ordre constitutionnel, le Forum prend littéralement au mot l’invitation au dialogue du Président de la République qui dit ouvrir ses bras à tous ceux et celles qui ne sont pas d’accord avec lui, en les invitant à s’asseoir et à discuter de tout, comme cela se doit, à la recherche d’un grand consensus pour un accord politique permettant de résoudre les problèmes du pays. Le Forum espère que cette invitation est sincère et que le Président de la République trouvera la formule efficace pour réunir dans les meilleurs délais toutes les parties, quelque soient les sacrifices et les concessions à faire pour crédibiliser et rendre ce processus de dialogue efficace, transparent, absent de méfiance et non un sempiternel dialogue de sourds.

Le Forum attend de toute urgence du Président de la République ce qui suit: Communiquer publiquement une feuille de route de la négociation de sortie de crise inclusive, Adopter et mettre en œuvre une politique économique saine, débarrassée d’expédients populistes. Comme il l’a dit Lui-même : « … aksyon ki ka parèt bon jodi a men kap plonje peyi a nan plis mizè demen…», Mener un combat efficace contre toute sorte de corruption, Faire appliquer, sans équivoque, les procédures de reddition des comptes de l’Etat, y compris le suivi avec célérité des investigations conduites sur l’utilisation des fonds du Programme PetroCaribe,

Le Forum attend aussi de l’opposition qu’elle fasse preuve de sagesse, d’abnégation et de patriotisme et qu’elle accepte de s’asseoir à la table des négociations à laquelle le Président de la République devra les convier.

Fait à Pétion-Ville, le 15 février 2019

Pour le Forum Economique du Secteur Privé,

Source Nouvelliste

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 10 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 10 mois ago