Le dossier sur l’assassinat de Vladimir Fédé est transmis au parquet de Port-au-Prince

Publié
4 semaines ago
Dernière mise à jour
4 semaines ago
4849 views
Time to
read
1’

Justice

Le Porte-parole adjoint de la police nationale d’Haïti a fait savoir, le lundi 14 octobre 2019, que la conclusion de l’enquête autour du dossier de l’assassinat de Vladimir Fédé a été transmise au parquet de Port-au-Prince pour les suites judiciaires. L’inspecteur divisionnaire Gary Desrosiers a, d’autre part, au nom du haut commandement de l’institution policière, félicité les policiers qui ont fait preuve d’un professionnalisme lors de la marche des artistes, le dimanche 13 octobre dernier.

Quatre des cinq policiers suspectés d’implication dans la mort de Vladimir Fédé, tué par balle à Carrefour le 16 septembre 2019, sont frappés de mesures conservatoires. C’est du moins ce qu’a déclaré, le lundi 14 octobre 2019, le Porte-parole adjoint de l’institution policière qui a notamment précisé qu’un autre agent est toujours en cavale.

L’inspection générale de la police nationale d’Haïti (IGPNH) a déjà transmis au parquet de Port-au-Prince la conclusion de l’enquête autour de cette affaire pour les suites judiciaires, a poursuivi l’inspecteur divisionnaire Garry Desrosiers.

Le dernier a notamment souligné que l’institution policière avance avec son enquête autour du dossier d’un jeune de 18 ans Bénisson Bénoyer qui a été tué par balle dans la zone de Tabarre 51.

Au sujet de la manifestation organisée dans la capitale haïtienne, le dimanche 13 octobre dernier, à l’initiative de certains artistes, le porte-parole adjoint de la PNH, au nom du Haut commandement de l’institution policière, a félicité le professionnalisme dont ont fait preuve les agents sur le terrain.

Toutefois, Gary Desrosiers a fait état de quelques incidents enregistrés lors de cette journée. ‘’ Des fenêtres du commissariat de Pétion-Ville ont été brisées à coup de pierres et les manifestants ont tenté d’incendier un véhicule des agents du Corps d’Intervention et de Maintien d’Ordre (CIMO), arguant l’inspecteur divisionnaire.

Gary Desrosiers n’a fait état d’aucune arrestation et a également félicité le comportement des citoyens qui ont pris part à cette marche pacifique.

Le Porte-parole adjoint n’est pas en mesure de confirmer s’il y a eu des manifestants blessés au niveau du Morne Lazare, à Pétion-Ville. Cependant, la police continue de rechercher plus d’informations dans des hôpitaux relatives à cette question, a-t-il dit.

Vant Bèf Info ( VBI)

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 6 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 6 mois ago