Lancement de la « Semaine Internationale des Archives »

Publié
1 semaine ago
Dernière mise à jour
1 semaine ago
988 views
Time to
read
1’

De Gauche à Droite : Wilfrid Bertrand, Max Guybert Lyron, Stéphanie Saint Louis et Jeffrey Clack Lochard. Crédit photo : Max Guybert Lyron.

Le ministère de la culture et de la communication (MCC) lance officiellement la « semaine internationale des archives », le mardi 4 juin 2019, au Musée du Panthéon National Haïtien (MUPANAH). Diverses activités sont prévues au cours de cette semaine.

La « Semaine Internationale des Archives » est officiellement lancée ce mardi. La cérémonie s’est déroulée au Musée du Panthéon National Haïtien (MUPANAH), Port-au-Prince, sous les auspices du Ministère de la culture et de la communication (MCC), de concert avec la direction des Archives Nationales et l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la Culture (UNESCO), a constaté Vant Bèf Info (VBI).

 Le numérique, levier de transformation pour Haïti », tel est le thème retenu cette année dans le cadre de la célébration de la « Semaine Internationale des Archives ». Diverses activités, dont conférences, débats, causeries, sont prévues pour la célébration de cette semaine qui prendra fin le 9 juin prochain.

Dans son discours de circonstance, le Directeur Général des Archives Nationales, Wilfrid Bertrand a posé la problématique des archives en Haïti. Selon lui, près de 60 ans des archives du pays sont hors du contrôle des Archives Nationales d’Haïti (ANH).

D’après le numéro 1 de l’ANH, à l’heure du numérique, Haïti est au point zéro (0) alors que les choses évoluent à une très grande échelle. Wilfrid Bertrand plaide en faveur d’un dialogue entre tous les acteurs de la chaîne dans une perspective de modernisation de notre système.

De son côté, la Directrice à la création artistique et littéraire au ministère de la culture qui prenait la parole au nom du ministre de la culture, Stéphanie St-Louis, a mis l’accent sur l’importance de l’archivage dans l’histoire d’un peuple, car il constitue notre mémoire de peuple, a-t-elle déclaré. Elle en a profité pour féliciter l’équipe des Archives Nationales d’Haïti pour leur contribution dans la sauvegarde individuelle et collective d’Haiti.

Le Secrétaire général de l’Observatoire du Numérique, Max Guybert Lyron, pour sa part a souligné l’importance de la numérisation des archives pour faciliter la prise de décision en la lumière des données.

Il a précisé qu’un « flux inimaginable de données est produit à chaque minute, à chaque seconde, rien qu’à travers les réseaux sociaux. »

Selon lui, « l’ensemble de ces données constitue un patrimoine pour l’humanité.

Max Guybert Lyron pense qu’il est autant nécessaire qu’urgent de nous pencher sur les enjeux sociaux culturels et éthiques inhérents à l’archivage numérique au 21e siècle.

Vant Bèf Info (VBI)

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 1 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 1 mois ago