La problématique de l'eau à Port-au-Prince, une situation préoccupante pour la Dinepa

Publié
3 mois ago
Dernière mise à jour
3 mois ago
2430 views
Time to
read
1’

A l'occasion de la journée mondiale de l'eau, certains riverains de la zone métropolitaine de Port-au-Prince expriment leur préoccupation par rapport à la non disponibilité de l'eau potable dans leurs robinets. La journée mondiale de l'eau est célébrée cette année dans un contexte où la population mondiale fait face à une pénurie d'eau sans précédent. L'une des causes de cette situation est la conséquence du réchauffement climatique.

Dans certains quartiers de la zone métropolitaine de Port-au-Prince, les riverains peinent à voir cette substance rare coulée dans leurs robinets. La commune de Carrefour, réputée zone riche en eau pour ses sources, n'est pourtant pas capable d'alimenter la population convenablement.

A titre d'exemple, dans la zone de Lamentin, la situation paraît très critique. Selon les riverains, cette localité semble n'est pas inscrite dans le registre de la Direction Nationale d'Eau Potable et d'Assainissement (DINEPA). Ces abonnés se plaignent du fait qu'ils peuvent passer plusieurs mois sans voir une goutte d'eau coulée dans leurs robinets. "Nous sommes obligés de recourir à des particuliers qui assurent la livraison des camions d'eau à certaines personnes de la zone, ce, à des prix très élevés", raconte Daniel, un résident de la zone.

Les habitants de Paloma et de Mariani fustigent le comportement des responsables de la Direction Nationale d'Eau Potable et d'Assainissement (DINEPA) qui font semblant d'ignorer leur existence en dépit de la présence d'une source dans la zone. Les riverains sont obligés de parcourir plusieurs kilomètres pour se rendre dans un quartier communément appelé "Ti sous", lieu du captage de la source pour se  procurer de cette ressource qui se fait rare de plus en plus. 

"Il est inacceptable que nous ayons une source dans la zone et que la DINEPA ne s'arrange pas de manière à permettre à tout un chacun d'avoir une ligne personnelle pour alimenter sa maison", se plaint un habitant de Mariani.

Récemment, plusieurs médias de la Capitale ont mis sur le feu des projecteurs la situation des habitants de la commune de Cornillon Grand-bois qui peinent à trouver un peu d'eau pour leur usage domestique. Une situation qui a poussé les autorités à agir en urgence pour voler au secours de cette population en détresse.

l'Assemblée générale de l'Organisation des Nations-Unies a adopté le 22 décembre 1992 la résolution À/RES/47/193 qui déclara la date du 22 mars de chaque année"journée mondiale de l'eau" à compter de l'année 1993, conformément aux recommandations de la Conférence des Nations-Unies sur l'Environnement et le Développement (CNUCED). 

 "Ne laisser personne de côté" est le thème retenu pour cette année.

François Jean

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 2 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 2 mois ago