La Notre-Dame d’Altagrâce draine une foule immense à Delmas

Publié
8 mois ago
Dernière mise à jour
8 mois ago
5071 views
Time to
read
2’

Notre Dame D' Altagrace - Delmas 2019

La fête de Notre-Dame d’Altagrâce a drainé une marée humaine le lundi 21 janvier sur la route de Delmas à l’occasion d’une procession religieuse. La vue panoramique de la procession montre une foule vêtue de t-shirts bleu et blanc s’étendant à perte de vue.

Tout compte fait, les dévots de la Vierge Marie ne veulent pas lâcher prise. Année après année, ils sont de plus en plus nombreux à participer à la grande procession traditionnelle qui clôt généralement  les activités festives religieuses. À l’occasion de la Notre-Dame d’Altagrâce célébrée tous les ans le 21 janvier, les chrétiens catholiques, les pèlerins ont une nouvelle fois éveillé la curiosité.

Ils étaient plusieurs milliers de chrétiens à occuper la route de Delmas, bloquant systématiquement la circulation. Les vidéos qui circulent sur les réseaux sociaux présentant une vue panoramique de la procession montrent une foule vêtue de t-shirts bleu ou blanc frappés à l’effigie de la Vierge Marie s’étendant à perte de vue. Au rythme de cantiques mariaux, de chants de louange, ils ont parcouru sur un char plusieurs kilomètres avant d’arriver à la paroisse ou la cérémonie eucharistique a eu lieu.

« Dieu seul est grand, Manman men peyi a, pitit manman Mari pa janm pèdi batay » sont parmi les slogans qui ont résonné dans les quartiers de Delmas. Cette grande procession a non seulement été l’occasion de présenter à Dieu des prières personnelles, mais c’était aussi le bon prétexte pour prier pour Haïti.

L’archevêque métropolitain de Port-au-Prince, Mgr Max Leroy Mésidor, qui a présidé la célébration a appelé au respect des droits fondamentaux de la personne en Haïti. «En plein XXIe siècle, les fils de ce pays n’ont toujours pas accès à l’éducation, à la santé, à l’alimentation et au travail», a fait remarquer le prélat qui croit que « nous ne sommes pas des hommes consciencieux, des hommes et des femmes de conviction ».

Mgr Wawa a tenu ses propos en présence entre autres du président de la Chambre des députés, Gary Bodeau, des autorités municipales de Delmas… Aux autorités, l’archevêque  d'œuvrer pour le bien-être du peuple haïtien. Car les mauvaises conditions dans lesquelles nous vivons sont responsables de notre manque d’attachement au pays.

Dans son homélie, le prélat a aussi invité le peuple de Dieu à avoir foi en lui. Il faut se courber à la volonté de Dieu. « Marie ne venait pas d’une grande famille, ni d’une grande ville, mais Dieu l’a choisie pour être la mère du Sauveur », rapelle-t-il, demandant aux chrétiens de faire confiance au Seigneur.

Le père Cénald Normil a publié sur la page Web de la paroisse que « les solennités de la Notre-Dame d'Altagrâce ont apporté un nouveau souffle, un souffle divin, dans la communauté locale et globale que nous formons avec tous ceux et toutes celles qui ne sont pas proches géographiquement. Elles ont apporté également de nouvelles énergies positives, de nouvelles vigueurs et de nouveaux élans : spirituel, humain, social ».

Source Le Nouvelliste

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 5 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 5 mois ago