La DGI attend le rapport de la Cour supérieure des comptes pour déposer sa plainte dans le dossier PetroCaribe

Publié
5 mois ago
Dernière mise à jour
5 mois ago
2079 views
Time to
read
1’

DGI

L’État haïtien n’a toujours pas porté plainte dans le dossier PetroCaribe en dépit des annonces du secrétaire d’État à la Communication, Eddy Jackson Alexis, il y a un mois. En marge d’une conférence donnée au ministère de la Communication le 7 décembre dernier, M. Alexis avait précisé que les plaintes seront déposées par les avocats de la DGI une semaine après son intervention. La DGI n’aurait pas encore reçu les informations lui permettant de prendre cette initiative, selon le directeur général de la DGI.

« Effectivement, c’est la DGI qui doit porter plainte; cependant elle doit disposer de certains dossiers. La DGI ne peut pas décider de son propre chef d’aller porter plainte au tribunal sans avoir en sa possession des documents solides », a fait savoir Miradin Morlan. Il informe que la DGI attend pour le moment des documents qui proviendront de la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif (CSC/CA). Dès que le rapport de la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif est publié et qu’on nous l’envoie, la plainte sera déposée », promet Miradin Morlan.

« Nous sommes tous concernés par le dossier PetroCaribe. C’est une question nationale », brandit Miradin Morlan, qui entend prendre ses responsabilités en tant que directeur général de la DGI. « C’est la loi qui confère à la DGI la responsabilité de représenter l’État haïtien en justice. Nous ne pouvons ne pas le faire », a-t-il insisté.

La Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif avait annoncé pour ce mois de janvier la publication de son rapport d’enquête sur l’utilisation du fonds PetroCaribe.

Le 7 décembre dernier, le secrétaire d’État à la Communication avait annoncé la formation d’une Task force composée de membres de plusieurs institutions publiques avec pour mission d’évaluer plusieurs projets en effectuant des visites de terrain en vue de vérifier l’état d’avancement des travaux de certains projets en exécution. Quand Eddy Jackson Alexis annonçait que l’Etat haïtien allait porter plainte, les membres de la commission avaient déjà rencontré des représentants de plusieurs firmes ayant signé des contrats dans le cadre du programme PetroCaribe. Des informations que ces derniers devaient compiler et remettre sous forme de document.

Danio Darius Source Le Nouvelliste

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 1 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 1 mois ago