Jovenel Moïse fait le bilan de sa participation à la 39e réunion des chefs d’État de la Caricom

Publié
1 semaine ago
Dernière mise à jour
1 semaine ago
2051 views
Time to
read
2’

Conférence de Presse du Président Moise après la 39e réunion ordinaire de la conférence des chefs d'etat de la Caricom

Le président de la République, Jovenel Moïse, est de retour au pays après avoir participé à la 39e réunion ordinaire de la conférence des chefs d’État et de gouvernement de la communauté caribéenne.

A Montego Bay, Jamaïque, le chef de l’État a passé la main au Premier ministre jamaïcain, Andrew Holness, comme nouveau président de cette organisation régionale. En marge de cette réunion, Jovenel Moïse confie avoir réalisé des rencontres bilatérales avec plusieurs de ses homologues de la région. Ainsi, il indique avoir rencontré le nouveau Président de Cuba, Miguel Diaz Canel. « Cette réunion s’est axée sur l’expertise que Cuba nous apportera en matière d’ingénierie hydraulique. Il y a 15 techniciens cubains qui travaillent dans la construction du barrage de Marion, ce de concert avec le Laboratoire national du bâtiment et des travaux publics. Nous avons demandé au président cubain de nous envoyer 30 autres ingénieurs pour nous aider dans la construction de plusieurs autres barrages dans le pays », rapporte-t-il.

Jovenel Moïse ajoute qu’il a également demandé à son homologue cubain de permettre à Haïti d’envoyer de jeunes diplômés haïtiens réaliser une maîtrise en hydraulique à Cuba. « Il a accepté et nous a même laissé le choix de déterminer le nombre de jeunes qui peuvent bénéficier de cette opportunité. Il y a des jeunes diplômés en génie rural qui vont être formés à Marion. Nous allons sélectionner certains d’entre eux pour leur octroyer ces bourses », a-t-il précisé, soulignant que ces jeunes vont aider, à leur retour, dans la construction et la gestion des barrages. Le locataire du Palais national indique avoir répondu positivement à l’invitation de son homologue pour visiter l’île de Fidel Castro.

Plus loin, le président Moïse indique avoir eu, toujours dans la journée du 4 juillet, des échanges avec les chefs d’État et de gouvernement autour d'échanges linguistiques. « La Première ministre de la Barbade est très intéressée à un programme d’échange de professeurs entre son pays et Haïti. La plupart des pays de la région parlent l'anglais et sont intéressés au français et au créole. Nous allons faire en sorte que l’anglais soit enseigné comme langue secondaire en Haïti dès le préparatoire. Les autres pays feront de même pour le français et le créole. La Première ministre de la Barbade est très intéressée à ce projet. Elle nous a fait part de son envie de visiter Haïti. Nous lui souhaitons déjà la bienvenue », a-t-il fait savoir.

Le président de la République indique que des discussions ont également porté sur l’économie unique de la Caraïbe (CSME). « Beaucoup de documents ont été rédigés sur la manière de faire de la région regroupant 15 pays un marché unique. Nous l’avons initié au point de vue politique. Il faut le faire aussi sur le plan économique », a-t-il souhaité, plaidant pour une libre circulation des gens, des biens, des services et des capitaux dans la région. « Avant février, il y aura une session extraordinaire sur cette question », a-t-il promis.

Le président de la République indique avoir initié, durant sa présidence à la tête de l’organisation, le fonds de la première réponse. « Je viens de faire un plaidoyer pour ce fonds à la Jamaïque. Ce fonds nous permettra d’apporter une réponse rapide dans un pays de la Caraïbe en cas de catastrophe naturelle. Les pays ont répondu favorablement à cette proposition », a-t-il fait savoir.

Jean Daniel Senat Source Le Nouvelliste

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
2 mois 2 semaines ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
1 année 2 mois ago