Jovenel Moise désapprouve l’administration de Michel Martelly, entre autres.

Publié
1 semaine ago
Dernière mise à jour
1 semaine ago
12636 views
Time to
read
<1’

Jovenel Moise lors de son allocution au colloque de la Commission des Marches Publics

Ce 12 juin, le chef de l’Etat, Jovenel Moise, a carrément indexé et dénoncé la corruption comme système bien établi au sein de l’administration publique, lors de son allocution au colloque de la Commission Nationale des Marchés Publics (CNMP).

Pendant ces 10 dernières années particulièrement, signale Monsieur Moise, les contrats passés entre l’Etat et ses fournisseurs ont été tous surfacturés. Cette réalité de grande corruption a de grave conséquence sur le développement du pays, regrette le président, qui, parlant de cette période désastreuse, n’écarte pas le segment qu’a orchestré son mentor Michel Martelly. Segment coloré par le scandale Petro Caribe, entre autres.

La corruption dans l’appareil public, selon Jovenel Moise, alimente grandement aussi l’instabilité politique que vit le pays continument.

Malgré son déficit dans la perception par rapport à ce sujet (affaire UCREF), le président compte user ses forces et son pouvoir au maximum pour assainir l’administration. En ce sens, il promet un effort infrastructurel important dans le court terme : Interconnecter des institutions comme la Direction Générale des impôts, la Douane, le Ministère de l’Economie et des Finances et la Police Nationale d’Haïti (PNH)…

C’est sous le thème « éthique et transparence, moyens de lutte contre la corruption dans les marchés publics » que les experts du CNMP se réunissent jusqu’à demain au Centre de Convention de la BRH

SOURCE HAITIZ NEWS>COM

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 mois 3 semaines ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
1 année 2 mois ago