Jerry Tardieu et Myrlande Manigat débattent du régime politique haïtien avec les étudiants de l’UEH.

Publié
2 mois ago
Dernière mise à jour
2 mois ago
4428 views
Time to
read
2’

Jerry Tardieu et Myrlande Manigat débattent du régime politique haïtien avec les étudiants de l’UEH

Il est midi ce 8 Mai 2019. Dans l’amphithéâtre bondé de la faculté de médecine de l’UEH, il fait une chaleur torride. Mais on ne s’en aperçoit même pas tant le débat entre les étudiants, le député Jerry Tardieu et Myrlande Manigat est animée. Les exposés du Député Jerry Tardieu, également auteur et de l’ex première dame Myrlande manigat également constitutionaliste ont scotché les participants à leurs chaises. D’ailleurs pas un siège de disponible. De nombreux étudiants doivent assister debout à l’évènement ou assis sur le macadam.

Le thème de la conférence du jour : « Le régime politique est-il une entrave au progrès d’Haïti » ?  Si les deux intervenants s’accordent sur la nécessité d’un autre régime politique, ils ne sont pas sur la même longueur d’onde sur de nombreux points mais aussi sur les voies et moyens.

Myrlande Manigat veut une autre constitution. Le député Tardieu aussi mais il estime qu’on peut en arriver à une nouvelle constitution en amenant le parlement à voter des amendements substantiels et même révolutionnaires. En effet, Président d’une commission spéciale travaillant sur l’amendement, le député Tardieu et les membres de cette commission misent sur la bonne foi et le patriotisme de leurs pairs pour voter leurs propositions en fin de session. Toutefois Rien n’est moins sûr quand on considère que le rapport Tardieu fait des propositions audacieuses visant à réduire le pouvoir des parlementaires, à éliminer la primature, et à fortiori, les espace de marchandage ou s’engouffrent souvent certains parlementaires pour imposer des ministres lors des ratifications de politique général des Premiers ministres nommés. Le rapport Tardieu recommande également que le président de la république ne soit plus conçu comme mineur mais qu’il soit justiciable pour les crimes financiers et actes de corruption. Le rapport contient des grandes avancées pour la diaspora notamment en ce qui concerne l’accès a certains postes électifs d’importance. Tout un programme. Tout un défi.   

Selon les observateurs avisés de la politique haïtienne, pour louables qu’elles soient, les recommandations du rapport Tardieu risquent de se heurter à un parlement conservateur qui jouit des privilèges du système et du régime politique mis en place par la constitution.

Le député Tardieu voit le régime politique haïtien comme hybride et comme le fruit amer d’un mélange de régime monarchique constitutionnel et de régime républicain. Selon lui, il faut faire place nette à un régime plus simple et conforme à nos valeurs, nos moyens, notre histoire et nos us et coutumes. Myrlande Manigat abonde dans le même sens et rassure qu’on peut mettre des balises pour empêcher des dérives totalitaires si on revient à un régime présidentiel. Si les avis sont partagés sur le meilleur régime politique pour Haïti, les participants à cette conférence débat semblent tous unanimes au moins sur une chose :  la performance des panelistes, la qualité du débat et la nécessité d’en avoir d’autres à l’avenir. 

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 2 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 3 mois ago