« Jean Henry Céant renvoyé, l’heure de l’unité a sonné pour l’opposition » dit Moise Jean Charles

Publié
6 mois ago
Dernière mise à jour
6 mois ago
3989 views
Time to
read
1’

Moise Jean Charles

Le renvoie, par la chambre des députés, du Premier ministre Jean Henry Céant devra mettre un terme à la division qui s’installe parmi les partis politiques de l’opposition, a déclaré le leader de Pitit Dessalines, Moïse Jean Charles.

Environ vingt quatre heures après la motion de censure accordée au Premier ministre Jean Henry Céant, le Secrétaire général de la plateforme politique, Pitit Desalin, s’en réjouit.

Au delà d’un pas important vers le renversement de l’équipe au pouvoir, Moïse Jean Charles y voit l’élimination de celui qui constituait un obstacle à l’unité au sein de l’opposition. « Le diable est tombé, fini la division ! » s’est exclamé le farouche opposant au régime en place.

Moïse Jean Charles explique, en effet, que cette division est due au fait que les différents groupes de l’opposition étaient jusque là partagés entre un départ de Jovenel Moïse du pouvoir, remplacé par son Premier ministre Jean Henry Céant et la « Taboula Rasa ».

Maintenant, Jean Henry Céant est renvoyé par les députés, Moïse Jean Charles, dont les rapports avec ses collègues de l’opposition, particulièrement ceux de la structure baptisée, Secteur démocratique et populaire, sont toujours conflictuels, croit qu’il est enfin venu le temps que tous les partis politiques s’accordent autour d’un seul et même objectif : « le départ de Jovenel Moïse ».

Le candidat malheureux à la dernière présidentielle (2016) a réaffirmé sa détermination de « lutter pour une Haïti économiquement libre ».

Vant bèf info (VBI)

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 5 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 5 mois ago