« Je n’ai jamais donné de l’argent aux sénateurs… », réagit Fritz William Michel

Publié
1 mois ago
Dernière mise à jour
1 mois ago
6427 views
Time to
read
2’

Fritz William Michel

« Oui, j’avais rencontré les sénateurs membres du bloc GPRD dans la résidence privée du sénateur Wilfrid Gélin. Mais il n’a jamais été question de distribution de 500 000 dollars américains », a réagi le Premier ministre nommé pour répondre aux accusations du sénateur Sorel Jacinthe. Fritz William Michel, dans une interview exclusive accordée vendredi au Nouvelliste, a affirmé qu’il reste à la disposition du Sénat pour la présentation de sa politique générale.

« Les discussions portaient sur des projets de développement entre autres. Je me garde de divulguer tous les détails des discussions avec les parlementaires, mais il n’a jamais été question de monnayer… », a affirmé Fritz William Michel.

Le PM nommé a souligné que cette rencontre avec les sénateurs du bloc GPRD entre dans le cadre des discussions tenues avec tous les blocs au Parlement pendant les consultations sur sa politique générale. « Nous avons parlé de pays, de gouvernance, de projets de développement », a-t-il avancé, avant de souligner que lors de la rencontre il avait abordé avec les sénateurs la possibilité de débloquer des fonds dans le budget alloué aux départements. « Comme j’ai aussi le portefeuille du ministère de la Planification, je leur ai promis que les fonds destinés aux communes seraient débloqués. Il s’agit des fonds qui sont dans le budget… », a précisé Fritz William Michel.

Selon M. Michel, les accusations du sénateur Sorel Jacinthe faisant croire qu’il a soudoyé des parlementaires pour obtenir d’eux un vote favorable sont fausses « totalement faux et je démens formellement tout ça !… », a-t-il fulminé.

« Le Premier ministre a versé 100 000 dollars américains au sénateur Wilfrid Gélin lors d’une rencontre tenue chez ce dernier. La sénatrice Dieudonne Luma Étienne a signé pour 100 000 dollars. Le sénateur Kédlaire Augustin avait, dans un premier moment, refusé ses 100 000 dollars. Il a finalement accepté de prendre l’argent ce matin (mercredi). Le Premier ministre a versé 100 000 dollars à Jackito qui n’était pas présent à la rencontre. Il lui a remis l’argent ce matin (mercredi) », avait déclaré Sorel Jacinthe, mentionnant aussi le nom du sénateur Willot Joseph.

Même s’il soutient que le sénateur Sorel Jacinthe ment, Fritz William Michel ne compte pas l’attaquer en justice pour diffamation, question de ne pas « créer de tension entre les pouvoirs…Je ne vais pas parler de diffamation, mais il n’y a jamais eu de distribution d’argent aux sénateurs », a-t-il déclaré.

Interrogé sur les récentes déclarations du sénateur Willot Joseph jeudi soir sur les ondes de la Radio RCH 2000 disant qu’il ne reculera pas devant l’argent, le Premier ministre nommé a souligné qu’à aucun moment le parlementaire n’avait affirmé avoir reçu de l’argent de sa part. « Li di si l ta jwenn yon kòb l ap pran l, c’est ce que j’ai compris. Mais moi, je ne lui ai pas donné de l’argent », a soutenu Fritz William Michel.

Contacté ce vendredi 13 septembre par Le Nouvelliste, le sénateur Willot Joseph nie avoir reçu de l’argent du Premier ministre pour voter en faveur de sa politique générale. Selon le parlementaire, il n’a jamais dit avoir reçu de l’argent de la part de Fritz William Michel. « J’ai rencontré le Premier ministre trois ou quatre fois ; j’ai posé les problèmes de mon département et du pays avec lui », a-t-il affirmé.

Toutefois, Willot Joseph a déclaré qu’il n’aurait pas refusé les 100 000 dollars si Fritz William Michel les lui avait proposés. « On ne m’a pas donné de l’argent, mais le gouvernement m’a promis qu’une fois entré en fonction, il commencerait à exécuter les projets dans mon département », a avancé le parlementaire proche du pouvoir en place.  

Fritz William Michel dit rester à la disposition du Sénat pour la présentation de sa politique générale. Il a reconnu qu’il y a eu une situation de tension au Parlement mercredi dernier. Pour empêcher la tenue de la séance, des partisans des sénateurs de l’opposition ont pénétré dans l’enceinte du Parlement et vandalisé la salle de séances alors que le Premier ministre nommé et les membres de son cabinet se trouvaient au salon diplomatique du Sénat.

Robenson Geffrard Source Le Nouvelliste

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 5 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 6 mois ago