Jack Guy Lafontant promet d’éradiquer l’insécurité foncière

Publié
1 année ago
Dernière mise à jour
1 année ago
5382 views
Time to
read
2’

Jack Guy Lafontant

Les cris et dénonciations des résidents de Vivy Mitchell contre des spoliateurs chevillés avec des éléments de la police et de la justice sont parvenus aux oreilles des chefs de l’exécutif. 

Le Premier ministre Jack Guy Lafontant, jeudi 15 février, en sa résidence officielle, s’est entretenu avec une vingtaine de résidents de ce quartier résidentiel de Pétion-Ville. Le chef du gouvernement, patron du Conseil supérieur de la Police nationale d’Haïti, s’est fendu d’une nouvelle mise en garde aux spoliateurs et d’une annonce que des instructions sont passées au « DDO » en vue de prendre des mesures adéquates pour « éradiquer le phénomène de l’insécurité foncière » dans ce quartier résidentiel et dans tout le pays, a informé un communiqué de la Primature transmis au journal dans la soirée par un préposé au service de communication du Premier ministre.

Le communiqué a indiqué qu’au mois de janvier, l’administration Moïse/Lafontant avait créé la brigade d’intervention contre l’insécurité foncière (BRICIF) qui travaille avec la justice pour que les propriétaires de terrains puissent jouir paisiblement de leurs biens. Le Premier ministre était accompagné du ministre de l’Intérieur, Rudolph St Albin, du secrétaire d’Etat à la Sécurité publique, Ronsard St Cyr, du commissaire du gouvernement de Port-au-Prince Ocman Clamé Daméus. Le maire de Pétion-Ville, Dominique St Roc, a également participé à cette rencontre.

« C’était une excellente rencontre,animée et relativement longue.

Dans leur présentation de différents cas de spoliation, les résidents ont fait ressortir le rôle de l’appareil judiciaire.Pour les destructions de clôtures ou de barrières dans le cadre de l’exécution d’un jugement scélérat qui ne concerne en rien Vivy-Mitchell, le système judiciaire était extraordinairement efficace dans le mal », a confié au journal le président de l’association des résidents de Vivy Mitchell Jaunasse Élysée.

« Les Résidents ont longuement remercié le Pouvoir Exécutif pour l’intérêt accordé au dossier et lui a demandé de stopper le pouvoir judiciaire dans ses excès »,a-t-il dit au journal,soulignant que « le PM s’est engagé à prendre des mesures appropriées dans un court délai, de continuer les discussions et de mettre en place un Comité de suivi ».

La rencontre a eu lieu sur demande du président de la République, Jovenel Moïse, autour des destructions perpétrées à Vivy Mitchell, à partir d’un document qui concerne Aricydas Auguste. Le président, lors de sa visite à Vivy Mitchell a constaté qu’un individu construisait sur un terrain qui ne lui appartenait pas. Cet individu a dû prendre la fuite, a expliqué Claudy Gassant, soulignant que le DDO/PHN a été convoqué pour prendre les mesures nécessaires. « Nous avons remercié le Premier ministre pour cette rencontre », a indiqué Me Claudy Gassant, résident de Vivy Mitchell qui semble rester sur ses gardes vis-à-vis du parquet et de la direction départementale de la police.

« Le Parquet va prendre toutes les mesures répressives contre tout individu impliqué dans l’exécution de jugements contre les parties non défaillantes. Tout jugement cite nommément les personnes contre qui on doit l’exécuter », a confié au journal Me Ocname Clamé Daméus qui, au passage, interrogé par le journal sur sa démission, a indiqué « qu’au refus du gouvernement d’accepter ma démission, je continue de diriger le parquet ».

Roberson Alphonse Source Le Nouvelliste

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 7 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 7 mois ago