Intensification de la lutte contre les armes illégales

Publié
2 mois ago
Dernière mise à jour
2 mois ago
3119 views
Time to
read
<1’

CNDDR

L'arrestation de M. Arby Frantz Larco, considéré comme un important trafiquant d'armes, constitue un tournant dans le cadre de la lutte contre les armes illégales.

Les membres de la Commission Nationale de Désarmement Démobilisation et Reinsertion (CNDDR) sont entrés cette semaine dans une nouvelle phase de persuasion pour récupérer les armes illégales. Dans le cadre d'une campagne déclenchée après l'arrestation de Frantz Arby Larco, 3 fusils d'assaut M4, 240 cartouches calibre 7.6, 703 cartouches de calibre 5.2, 150 cartouches de calibre 9 mm, 11 chargeurs de fusils d'assaut M4 de capacité 30 cartouches, 3 chargeurs de fusils d'assaut de capacité 100 cartouches, des gilets par balles de catégorie 6, 22 grenades et d'autres matériels ont été récupérés.

Ces armes appartenaient à un entrepreneur qui les a remis volontairement. Les commissaires assurent que l'identité de l'entrepreneur ne sera pas dévoilée. Chaque projectile récupérée est une vie sauvée, a martelé M. Dorcenat.

La Commission accorde un délai d'une semaine aux autres détenteurs d'armes illégales. L'un d'entre eux dispose de 30 fusils d'assaut, a dit M. Jean Rebel Dorcenat faisant état de menaces contre les commissaires.

La Commission détient des documents permettant d'identifier ces acquéreurs d'armes illégales.

Rappelant que la marge de manœuvre de ces détenteurs d'armes est très réduite, la Commission envisage de transférer le dossier aux forces de l'ordre afin d'appréhender ces individus.

LLM / radio Métropole Haïti

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 11 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 11 mois ago