IHSI : à 15,1%, l’inflation s’est intensifiée en décembre 2018

Publié
8 mois ago
Dernière mise à jour
8 mois ago
1679 views
Time to
read
1’

Rien n’arrête définitivement l’inflation dans sa course vers le sommet à en croire la dernière publication de l’Institut haïtien de statistique et d’informatique. Avec un taux de 15, 1% en décembre dernier, l’IPC vient de connaître sa plus forte croissance depuis plus d’un an sur le marché haïtien. Avec, d’un côté, un taux de change qui s’affiche continuellement à la hausse depuis l’entame du second trimestre de l’exercice fiscal 2017-2018 et une production nationale plus défaillante que jamais, le consommateur haïtien se retrouve entre l’enclume d’une conjoncture inflationniste sans borne et le marteau d’une dépréciation de la gourde qui affaiblit son pouvoir d’achat et l’enlise davantage dans l’extrême pauvreté en ce début de 2019 qui s’annonce explosive.

L'Indice général des prix à la consommation (IPC base 100 en 2017-2018) qui se chiffrait à 109.6 en novembre est passé à 111.2 en décembre 2018, affichant ainsi une certaine accélération à la fois en rythme mensuel (1,5 % contre 1,4 % le mois précédent) et annuel (15,1 % contre 14,5 % le mois antérieur), selon les données de l’IHSI publiées dans sa rubrique mensuelle intitulée « Le Coin de l’IPC ».

D’après les constats de l’IHSI, l'accélération mensuelle observée au niveau de l’IPC est le résultat du comportement des fonctions de consommation : «Produits alimentaires et boissons non alcoolisées» (1,8 % sur un mois et 17,7 % sur un an), «Articles d'habillement et chaussures» (1,5 % sur un mois et 16,3 % sur un an), «Meubles, articles de ménage et entretien courant du foyer» (2,1 % sur un mois et 20,2 % sur un an), «Santé» (2,3 % sur un mois et 23,9 % sur un an) et «Loisirs» (1,4 % sur un mois et 26 % sur un an).

La hausse annuelle de l'indice des prix est surtout imputable au renchérissement des produits tels que :

- Alimentation : riz importé 25,7 %, poissons frais 20,1%, hareng saur 21,3 %, chadèque 25,9 %, aubergine 31,2 %, mirliton 25,1 %, sel 33,1 % et arbre véritable 34,1 %.;

- Meubles, articles de ménage... : rideaux 21,2 %, réfrigérateur 31,2 % et insecticide 30,7 %.;

- Santé : médicaments 29,4 %, lunettes à verres correcteurs 15,1 % et frais d'hospitalisation 14,9 %.

La fluctuation de l'IPC des produits importés a été marquée par un glissement annuel de 17,3 % tandis que l'Indice des produits locaux a varié de 14,3 %.

Au niveau régional, les variations mensuelles positives de l'IPC sont constatées au niveau de toutes les régions géographiques du pays pour le mois de décembre. Toutefois, les variations les plus significatives sont enregistrées au niveau des régions Transversale (15,9 %), Nord (15,6 %), Sud (15,5 %) et le Reste Ouest (15,2%). Alors que la dans la région de l’Aire Métropolitaine qui contient les villes de Port-au-Prince, de Delmas, de Carrefour et de Croix-des- Bouquets, l’inflation a été calculée à 14,7%.

Cyprien L. Gary source Le Nouvelliste

Gallery of Photos

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 4 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 5 mois ago