Haiti: près de 2800 candidats du Bac vont devoir retourner en 9e AF

Publié
2 mois ago
Dernière mise à jour
2 mois ago
2169 views
Time to
read
1’

Les examens officiels pour cette année sont à un moins d'un mois. Pourtant, 2726 candidats en préparation de leurs examens de fin d'études secondaires, qui n'ont jamais réussi les épreuves de la 9e année fondamentale, verront leur candidature invalidée, selon le directeur du Bureau national des examens d’État (BUNEXE), Renan Michel.

Mauvaise nouvelle pour près de 2800 élèves actuellement en classe terminale et en préparation de leurs examens de fin d'études secondaires. Le directeur du Bureau national des examens d’État (BUNEXE), Renan Michel, lors d'une conférence de presse donnée cette semaine sur l'avancement du processus de préparation des examens d’Etat, en a profité pour parler des cas de non validation des candidats aux examens du Bac de cette année.

Si tout avance bien vers la réalisation et le déroulement de ces tests officiels qui se tiendront du 24 juin au 3 août 2019, les responsables du ministère de l'éducation nationale et de la formation professionnelle (MNEFP) ont quand même tenu à faire remarquer que près de 2800 élèves de classe de philo avaient échoué en 9e année fondamentale et que ces derniers vont devoir « retourner en 9e année fondamentale et suivre normalement le cursus scolaire ».

De plus, les responsables du ministère de l’éducation nationale (MENFP) mettent en garde les parents et directeurs d’écoles qui valident les élèves qui n’ont pas la moyenne requise, soulignant que des mesures disciplinaires seront prises à l’égard des contrevenants.

Par ailleurs, le ministère informe qu’il travaille d’arrache-pied afin que tout soit nickel aux jours des épreuves. En outre, il exhorte les élèves à respecter les mesures disciplinaires dans les salles d’examens, sinon ils verront leurs copies annulées.

«Tout candidat surpris en flagrant délit de fraude ou ayant un comportement répréhensible verra sa copie annulée et sera invité à quitter le local après qu’un procès-verbal aura été dressé ; le candidat fautif ne pourra pas participer aux examens pour une durée pouvant aller jusqu’à quatre années », a fait savoir Meniol Jeune, directeur général du MENFP.

Source Loop News

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 2 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 3 mois ago