« Haïti n’est pas à l’abri d’un tremblement de terre de magnitude 8 », prévient Sadrac Saint-Fleur Docteur en Sismologie

Publié
1 semaine ago
Dernière mise à jour
1 semaine ago
16126 views
Time to
read
<1’

« Malgré les efforts réalisés par les autorités haïtiennes, le passage d’un tremblement de terre de la même magnitude que celui de janvier 2010 ferait autant de dégâts dans le pays », a déclaré le Docteur en Sismologie Sadrac Saint-Fleur.

Parmi ces efforts, ce dernier cite notamment l’implantation d’un programme de maîtrise en Sismologie à la Faculté des sciences de l’Université d’État d’Haïti (UEH), un meilleur partage d’informations sur les recherches effectuées dans ce domaine, la mise en place d’un réseau sismologique à travers le pays, la création d’un Centre d’opération d’urgence et la formation de travailleurs dans le domaine de la construction des bâtiments parasismiques.

En 2010, la seule station sismologique en fonction dans le pays était installée au Lycée Alexandre Dumas pour des besoins pédagogiques et les Haïtiens ne connaissaient quasiment rien des phénomènes sismiques, a expliqué le spécialiste.

« Le chantier de la résilience face aux seismes reste encore à construire en Haïti », a-t-il ajouté.

Par ailleurs, le Docteur en sismologie recommande d’accorder des allocations plus importantes aux institutions évoluant dans le secteur du renforcement de la résilience aux catastrophes naturelles et aux séismes. Selon lui, le grand Nord n’est pas à l’abri d’un tremblement de terre de magnitude 8. Il en a profité pour plaider en faveur de l’intensification d’une campagne de communication sur les comportements à suivre avant, pendant et après un séisme.

Vant bèf info (VBI) 

Tags: 

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
8 mois 4 semaines ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
1 année 9 mois ago