Haïti : le Conseil de sécurité décide de mettre fin au mandat de la MINUJUSTH le 15 octobre 2019

Publié
1 semaine ago
Dernière mise à jour
1 semaine ago
3885 views
Time to
read
1’

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté vendredi une résolution dans laquelle il décide de proroger le mandat de la Mission des Nations Unies pour l’appui à la justice en Haïti (MINUJUSTH) pour une période finale de six mois, jusqu’au 15 octobre 2019.

Dans cette résolution présentée par les Etats-Unis et adoptée par 13 voix pour et 2 abstentions (Russie et République dominicaine), les membres du Conseil prient également le Secrétaire général de l’ONU d’entamer la planification nécessaire pour mettre en place la mission politique spéciale des Nations Unies qu’il a recommandée pour prendre le relais de la MINUJUSTH et d’entamer le retrait graduel du personnel de l’opération de maintien de la paix avant le 15 octobre 2019.

Lors d’une réunion du Conseil de sécurité consacrée à la situation en Haïti la semaine dernière, le chef des opérations de paix de l’ONU, Jean-Pierre Lacroix, avait souligné les progrès réalisés ces dernières années dans le renforcement des institutions du pays et en particulier de la Police nationale haïtienne (PNH).

M. Lacroix s’était dit confiant dans la capacité de la PNH à gérer les risques pour la sécurité sans un appui opérationnel international.

Dans sa résolution adoptée vendredi, le Conseil de sécurité demande au Secrétaire général de lui présenter dans les 30 jours suivant l’adoption de ce texte un rapport concernant les détails opérationnels de la mission politique spéciale proposée.

Les membres du Conseil se disent conscients que Haïti « continue à se heurter à d’importantes difficultés » et qu’il importe de fournir à ce pays une aide internationale au développement efficace et coordonnée et de renforcer les moyens dont disposent ses institutions à cet égard.

Le Conseil juge également urgent que le gouvernement haïtien prenne les mesures voulues pour assurer le respect et la protection des droits de l’homme par la Police nationale haïtienne et l’appareil judiciaire en tant qu’élément essentiel de la stabilité du pays.

Source ONU

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
12 mois 5 min ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 2 jours ago