Des grévistes de la direction générale des impôts remontés contre le ministre de l’économie

Publié
1 mois ago
Dernière mise à jour
1 mois ago
2164 views
Time to
read
1’

Des employés de la direction générale des impôts (DGI), en grève pour entre autres exiger de meilleures conditions de travail, sont très remontés contre le ministre de l’économie et des finances qui les avait mis en garde contre les risques qu’ils encourent à poursuivre leur mouvement.

 Les employés grévistes de la direction générale des impôts (DGI) sont très remontés contre le ministre a i de l’économie et des finances, Joseph Jouthe, pour ses menaces à peine voilées, sur les dangers auxquels ils s’exposent à poursuivre leur mouvement.

« Vous avez vos chèques et dehors, il y en a beaucoup qui cherchent du travail, alors calmez-vous », avait lancé mardi le ministre démissionnaire lors de l’installation du nouveau directeur général de l’ULCC (unité de lutte contre la corruption), Claudy Gassant.

Une phrase qui s’apparente à une menace de révocation, ont déploré les grévistes qui affirment qu’ils poursuivront leur mouvement jusqu’à satisfaction de leurs revendications, arguant qu’un ministre de facto n’a aucun titre ni qualité pour leur faire cette mise en garde.

D’ailleurs, affirment-Ils, aucune trêve ne sera observée. Nous ne ferons pas machine arrière, ont-ils martelé.

Des avantages sociaux, une augmentation de salaires et de meilleures conditions de travail, telles sont les principales revendications des employés grévistes qui exigent également des excuses du ministre du ministre de l’économie.

Il y a environ six mois, les employés de la DGI avaient observé un mot-d’ordre de grève pour faire passer ces mêmes revendications.

Vant Bèf Info (VBI)

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 9 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 9 mois ago