Funérailles émouvantes de l'animateur culturel Jacques Dubois au Cap-Haïtien

Publié
1 année ago
Dernière mise à jour
1 année ago
5858 views
Time to
read
1’

Funérailles de Jacques Dubois

Les funérailles de l'animateur culturel et présentateur d'émissions promotionnelles pour l'Orchestre Tropicana d'Haïti, Jacques Pierre Dubois, ont été chantées mardi matin, en l'église Sacré-Cœur du Cap-Haïtien, en présence de membres de sa famille, de musiciens de l'Orchestre Tropicana d'Haïti, de plusieurs de ses proches et amis.

Décédé le 28 avril dernier au moment d'une attaque au gaz lacrymogène, lors d'une conférence-débats organisée par le sénateur Youry Latortue à Café Trio, Dubois a dû attendre environ un mois avant d'être finalement inhumé.

Dans son homélie de circonstance, le célébrant principal, le révérend Jacques Henri Dubois, cousin du défunt, a comparé la fin tragique de l'animateur culturel à celle dans les chambres à gaz des nazis.

Ces obsèques se sont déroulées dans une atmosphère surchauffée sous un impressionnant dispositif de sécurité déployé par la police nationale.

Quelques militants pro-Pitit Dessalines, vêtus pour la plupart de maillots à l'effigie du défunt, se sont rassemblés aux abords de l'église où se tenait la cérémonie funèbre pour lancer des slogans hostiles au pouvoir en place et au leader de Ayiti an aksyon ( AAA), Youri Latortue, qui n'était pas présent.

Les protestataires ont, entre autres, exigé l'arrestation des auteurs et complices de l'attaque au gaz lacrymogène au Café Trio qui a coûté la vie à l'animateur.

Le leader de « Pitit Dessalines » Jean-Charles Moïse, présent à cette cérémonie, a dit espérer que justice sera rendue à Dubois et aux autres victimes de Café Trio.

L'ancien candidat à la présidence a annoncé la reprise sous peu de la mobilisation au Cap-Haïtien et dans le reste du pays.

« Nous avons observé une trêve forcée à cause de la disparition de notre ami Jacques Dubois, maintenant enterré, nous allons reprendre la lutte pour que les dilapidateurs du fonds PetroCaribe soient jugés et condamnés », a martelé Moïse.

Par ailleurs, plusieurs autres personnalités ont été remarquées à ces obsèques: l'ancien président de l'Assemblée nationale Kelly C. Bastien, les sénateurs Jean Renel Sénatus, Ronald Larêche et Jean-Marie Salomon.

Arrivés la veille au Cap-Haïtien, ces parlementaires faisaient partie d'une commission spéciale formée par le Sénat de la République en vue d'enquêter sur les incidents survenus le mois dernier au Café Trio.

Un des membres de la commission, Ronald Larêche, a affirmé que la commission s'est entretenu entre autres, avec le délégué départemental Antonio Jules, le commissaire du gouvernement Me Ferney Charles St Juste, l'ancien candidat à la présidence Jean Charles Moïse, des journalistes, dont Jean Rood Paul et Thermessant Fritz Ronel.

Gérard Maxineau Source Le Nouvelliste

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 2 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 2 mois ago