SANS FRONTIERES: PERSPECTIVES DE L’ANNEE 2019

Publié
6 mois ago
Dernière mise à jour
6 mois ago
2687 views
Time to
read
3’

Fernando Estime

Après avoir fait le bilan de l’année 2018 marquée par d’innombrables frictions sur la scène internationale, Sans Frontières a présenté cette semaine les perspectives de l’année 2019.

Savoir anticiper sur les faits par rapport aux données disponibles est pendant longtemps le propre des scientifiques en se basant sur l’objectivité. C’est dans ce souci que M. Fernando ESTIMÉ, pour la première édition de Sans Frontières pour cette année 2019 a fait le point sur les « perspectives de l’année 2019 » en appuyant son décryptage sur de nombreuses cartes : Foyers de tensions relatives au contexte géopolitiques sur les continents, des incidents propres à la politique intérieure de certains États avec des répercussions de ces derniers sur la politique internationale.

Europe

Parmi les événements épineux qui vont marquer l’Europe pendant l’année 2019 selon Fernando ESTIMÉ, en guise de la colère qui gronde en France avec son niveau le plus haut dont les tirs croisés vont  persister, figurent, la question du Brexit, crise à laquelle l’Union Européenne est en proie. Au confluent d’une situation inextricable, Theresa MAY, Premier Ministre britannique va devoir régler la question. Complexe de par les procédures puisqu’au-delà de toutes autres considérations, les parlements Européen et britannique doivent respectivement statuer en dernier ressort. Ce dossier faisant la une des journaux depuis 2016 reste encore pendant pour l’année 2019.

Ayant regardé à la loupe la conjoncture actuelle de la politique allemande, M. ESTIMÉ a aussi mis au centre de son intervention la situation nuageuse de la chancelière allemande, Angela Merckel, qu’il qualifie lui-même de « canard boiteux ». Cette dernière ayant enregistré plusieurs revers au cours des dernières élections avec son parti, la CDU, ce qui l’a d’ailleurs porté à la démission à la tête du parti, et donc est en difficulté, eut égard aux nombreuses reproches proférées à son encontre. Parmi les reproches, retenons qu’on l’a accusé d’avoir ouvert la frontière de l’Allemagne à des migrants.

Moyen-Orient

Zone de turbulence par excellence, Fernando ESTIMÉ au cours de sa présentation n’a pas caché ses mots pour faire une description pointue de la situation dans cette zone, tout en énumérant certains pays qui sont appelés à connaitre des foyers de tensions, au premier rang desquels se trouve l’Irak de Barham Salih, et la Syrie de Bachar Al Assad qui est en proie à une crise aigüe depuis 2011, crise qui répercute sur la politique internationale, par rapport à ces conséquences pratiques, aux acteurs impliqués sur le terrain, et sa grande médiatisation. En raison de nombreux rebondissements relatifs à ce dossier, la crise syrienne est selon Fernando ESTIMÉ, un foyer de tension qui va marquer l’année 2019.

A en croire les propos de Fernando ESTIMÉ, la guerre lancée par l’Arabie Saoudite depuis 3 ans au Yémen pour punir les rebelles houtis en vue de prendre le pouvoir à Sanaa, suivi de l’embargo où la population yéménite est privée de tout dont beaucoup d’enfants souffrent de malnutrition et le choléra bat son plein, est aussi un foyer de tensions qui va marquer l’année 2019.

Amérique

Outre le bras de fer entre les présidents chinois et américain et d’autres dossiers assez pressants, avec l’actuelle configuration du congrès américain majoritairement démocrate où le « check and balance » du système américain se fait déjà sentir, la politique intérieure des États-Unis d’Amérique est dans une large mesure une plaque tournante pour cette année 2019, a fait remarquer M. ESTIMÉ. Le « shutdown » qui dure depuis un peu plus de vingt jours avec pour casus belli, la caravane des migrants honduriens, en est une parfaite illustration. Vienne se greffer à ces évènements, le dossier TPS, le retour en Haïti des haïtiens en situation irrégulière au Canada, le retour des haïtiens du Chili à travers le « plan de retour volontaire » mis en place par le gouvernement chilien.

Afrique

En répondant à une question d’un participant sur son plateau ayant rapport à l’Afrique, sans ignorer d’autres flambées de tensions qui peuvent surgir sur le continent africain au cours de l’année 2019, parmi les pays qui peuvent faire l’objet de vives tensions, M. ESTIMÉ a cité le Soudan du Sud qui a été reconnu dans le concert des nations en 2008 après son indépendance, la République Démocratique du Congo où s’était tenue des élections le dimanche 30 décembre 2018 dont les résultats ont fait déjà l’objet de vives contestations.

Sport

Si les événements sportifs phares de l’année 2018 hormis les compétitions ordinaires, ont été d’abord, pour la catégorie masculine, la Coupe du monde de football organisée en Russie dont les bleus (la France) sont sacrés champion de cette compétition, ensuite, la Coupe du monde de football féminin des moins de 20 ans organisée en France remportée par le Japon, Fernando ESTIMÉ a cité la « Copa America », le « Gold Cup » comme compétitions sportives qui vont marquer cette année 2019, sans citer la coupe d’Afrique des Nations qui va avoir lieu en Egypte.

Author
Étudiant en philosophie et science politique à l'IERAH/ISERSS Jeune député de Jacmel au parlement jeunesse d'Haïti

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 2 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 3 mois ago