Diminution du déficit jumeau

Publié
1 semaine ago
Dernière mise à jour
1 semaine ago
1180 views
Time to
read
2’

Dans la note sur la politique économique pour le deuxième trimestre de l’exercice fiscal en cours, la Banque de la République d’Haïti (BRH) a également fait le point sur les finances publiques, la balance commerciale, les transferts de l’étranger, le taux de change et le taux d’inflation. Elle a fait état d’une diminution du déficit monétaire et de celui de la balance commerciale.

« Les recettes de l’État ont accusé une diminution trimestrielle de 8,59% pour s’établir 18 320,90 millions de gourdes contre 20 004,28 millions de gourdes le trimestre antérieur. En glissement annuel, elles ont aussi chuté de 6,48 %. Les dépenses, de leur côté, ont régressé par rapport au 1er trimestre de 41,28 % mais elles sont en légère hausse de 0,79 % par rapport à la même période de l’exercice précédent », soutient la Banque de la République d’Haïti (BRH) dans sa note sur la politique monétaire pour le deuxième trimestre de l’exercice fiscal 2018-2019, disponible sur son site Internet depuis deux jours.  

Cette baisse des recettes résulte notamment du ralentissement des activités économiques suite aux troubles sociopolitiques du mois de février, d’après la note de la BRH. Quant aux dépenses publiques, elles ont été limitées suivant les prescrits du Pacte de gouvernance économique et financière, signé entre le Ministère de l’Économie et des Finances (MEF) et la banque centrale au début du mois de février. « La baisse plus marquée des dépenses comparativement aux recettes a entraîné une amélioration du solde déficitaire de l’État vis-à-vis de la BRH. Ainsi, le financement monétaire du déficit budgétaire par la banque centrale a atteint 3, 95 milliards de gourdes au 28 mars 2019 contre 6,02 milliards de gourdes au trimestre antérieur », souligne la note.

 En ce qui a trait à la balance commerciale, la note a fait état d’une amélioration. « Sur les quatre premiers mois de l’exercice, le déficit commercial a atteint 1,06 milliard de dollars ÉU, soit un repli de 7,20 % par rapport à la même période de l’exercice précédent. Cette diminution du déficit commercial est imputable à l’effet combiné d’une hausse des exportations et d’une relative stabilité des importations », lit-on dans la note. La BRH précise dans la note que les exportations ont progressé de 21,49% et se chiffrent à 385,08 millions de dollars pour la période sous étude. Parallèlement, les importations ont connu une légère baisse de 0,98% pour atteindre 1,45 milliards de dollars américains.  

La note sur la politique monétaire a présenté des chiffres sur les transferts d’argent provenant de l’étranger, les interventions de la BRH sur le marché des changes et le taux de référence. « Au cours des cinq premiers mois de l’exercice fiscal 2019, les transferts courants reçus de l’étranger ont crû de 7,07 % en glissement annuel pour atteindre 999,78 millions de dollars américains. En outre, depuis le début de l’exercice, les ventes nettes de devises par la BRH sur le marché des changes se sont chiffrées à 60,21 millions de dollars américains. Toutefois, les pressions sur le taux de change se sont poursuivies : au 26 mars 2019, le taux de référence affichait 82,65 gourdes pour un dollar américain, soit une hausse de 7,07 % par rapport au 31 décembre 2018 », indique la note de la BRH.

Dans cette note, la BRH tient compte notamment de l’inflation dans ses perspectives. « Les prévisions réalisées par la Direction de la Monnaie et de l’Analyse économique (MAE) pour les trois prochains mois tablent sur une évolution à la baisse de l’inflation mensuelle, alors qu’en glissement annuel, l’inflation devrait poursuivre sa progression. En effet, sur une base mensuelle, le taux d’inflation devrait s’établir à 1,3 % en mars avant de se stabiliser à 1,1 % pour les mois d’avril et de mai. En rythme annuel, le taux d’inflation devrait atteindre 17,5 % en mars et 17,6 % pour les mois d’avril et de mai 2019 », avance la BRH dans la note sur la politique monétaire pour le deuxième trimestre de cet exercice fiscal. 

Gérard Junior Jeanty source Le Nouvelliste

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
12 mois 19 min ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 2 jours ago