Deux cas de microcéphalie à Mirebalais, le MSPP enquête

Publié
2 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
1273 views
Time to
read
2’

Cet été, à quelques semaines d’intervalle, deux bébés, venus au monde à l’hôpital universitaire de Mirebalais, sont atteints de microcéphalie, a révélé un communiqué de l’organisation Zanmi Lasante, daté  du 9 août 2016.

« Les échantillons de sang de ces deux nouveau-nés ont été soumis au ministère de la Santé publique et de la Population afin d’enquêter sur un possible lien avec le zika », a indiqué le communiqué. « La naissance de ces deux nouveau-nés à quelques semaines d’intervalle a mis notre équipe encore plus en alerte par rapport à ce qui paraît être une grande sous-estimation de propagation du virus zika en Haïti », a dit le Dr Louis Ivers, médecin senior, conseillère politique de santé, et l’experte de Zanmi Lasante qui coordonne l’effort de ses collègues en Haïti. Comme nous observons l’expansion de l’épidémie du virus zika à travers l’Amérique du Sud, la Caraïbe et maintenant les Etats-Unis, la connexion avec le reste du monde semble être évidente, a expliqué le Dr Louis Ivers, soulignant que « l’impact de la maladie est plus important dans les communautés pauvres ». 

« Nous, à Zanmi Lasante, continuerons nos efforts pour soigner les patients qui présentent des maladies associées au zika, supporter les nouveau-nés avec dysfonctionnements congénitaux et faisons de notre mieux, avec le gouvernement haïtien et les organisations internationales pour prévenir plus de transmission du virus ». Comme le choléra et le chikungunya, zika est réel. Nous devons faire tout ce qu’il faut pour protéger l’environnement, nos patients et notre staff, spécialement les femmes et les enfants,  a dit Loune Viaud, codirecteur exécutif de Zanmi Lasante. 

Zanmi Lasante travaille avec des officiels du gouvernement, l’Organisation panaméricaine de la santé, la Banque mondiale et plusieurs organisations non gouvernementales internationales afin de mettre en place un plan d’action pour faire face au zika en Haïti début 2016, a expliqué Loune Viaud. Le plan comporte six grandes cibles : la surveillance épidémiologique, la communication sociale pour mobiliser, la sensibilisation, le planning familial, contrôle des vecteurs de transmission du virus, la gestion clinique, le suivi et l’évaluation, a détaillé Loune Viaud.  

Un système de santé fort permet de faire face à des épidémies émergentes comme le zika. C’est pourquoi Zanmi Lasante travaille  avec le gouvernement et d’autres partenaires en Haïti et à travers le monde pour construire et maintenir des infrastructures de santé qui permettront de contenir ou « mitiguer » l’effet de maladies émergentes dans le but de protéger les communautés face à une menace globale de santé publique, a indiqué Gary Gottlieb, CEO de Zanmi Lasante. 

MSPP attend le résultat des analyses…

« Une équipe du MSPP a été sur place pour effectuer des prélèvements sur les mères et les bébés. Les spécimens ont été acheminés à l’étranger pour qu’on puisse vraiment confirmer s’il s’agit d’une microcéphalie due au zika chez le bébé. On  n’a pas encore le résultat », a confié le docteur Daphnée Delsoin, ministre de la Santé publique et de la Population.

Par rapport à la sous-estimation de l’expansion du zika en Haïti, la ministre a indiqué qu’il y avait « peut-être une sous-estimation » parce que les postes sentinelles du MSPP dans les départements ne font pas le dépistage automatique du zika chez les femmes enceintes. « Le screaming ne se fait pas sur une base systématique pour tous les patients », a-t-elle ajouté, soulignant que le MSSP va voir comment « offrir le dépistage pour toutes les femmes enceintes ». « Je me bats pour qu’on puisse offrir le dépistage du zika lors des consultations prénatales », a confié la ministre Daphné Delsoin. 

« En termes de prise en charge, ce sera un peu difficile parce qu’on n’a pas vraiment d’alternative », a-t-elle dit, indiquant que le MSPP, le ministère de l’Agriculture continueront à faire la fumigation. La diffusion des spots de sensibilisation va continuer, a expliqué la ministre de la Santé qui dit attendre le résultat des analyses.

Roberson Alphonse

Source Le Nouvelliste

Tags: 

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 1 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 1 mois ago