Départ des policiers jordaniens après 15 ans d'appui à la PNH

Publié
1 semaine ago
Dernière mise à jour
1 semaine ago
1503 views
Time to
read
1’

Un total de 125 officiers de l'unité de police constituée de la Jordanie de la Mission des Nations Unies pour l'appui à la Justice en Haïti (MINUJUSTH) ont quitté Haïti le dernier 22 août à la suite de la clôture des opérations du dernier contingent jordanien dans le pays.

Les 14 officiers jordaniens restants partiront en septembre, mettant fin à 15 ans de présence continue de la police de la Jordanie sur le territoire haïtien en appui à la Police nationale d'Haïti (PNH), depuis l´arrivée de leur premier contingent, en 2004, au sein de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH). 

Le départ des policiers de la Jordanie, arrivés en août 2018 et déployés Gonaïves, fait partie du retrait progressif des deux dernières Unités de Police Constituées de la MINUJUSTH d'ici octobre 2019. Cette date a été fixée par le Conseil de sécurité des Nations Unies pour la fermeture programmée de la mission, mettant fin à 15 ans d'opérations de maintien de la paix des Nations Unies en Haïti. 

Lors de la cérémonie de clôture des opérations, le Commandant de la composante Police de la MINUJUSTH, le Commissaire Serge Therriault, a remercié le contingent pour son professionnalisme et sa dédication afin de servir Haïti et la mission des Nations Unies : « Je voudrais exprimer ma profonde gratitude au contingent, lequel a soutenu les opérations policières les plus complexes et difficiles. Mes sincères félicitations ». 

Après le départ des policiers jordaniens, le contingent sénégalais sera la dernière unité de police constituée à quitter le territoire. À partir du 16 octobre 2019, avec une nouvelle configuration sans présence de policiers de maintien de la paix sur le terrain, les Nations Unies vont continuer à appuyer la mise en œuvre du Plan stratégique de développement de la PNH 2017-2021 à travers l'appui technique et de conseils du Bureau intégré des Nations Unies en Haïti (BINUH), en étroite collaboration avec l´Équipe Pays des Nations Unies. 

Entre 2004 et 2019, plus de 5 000 policiers de la Jordanie ont quitté leurs pays et leurs familles pour servir par rotation aux côtés des policiers haïtiens dans des interventions telles que des opérations de maintien de l'ordre et des patrouilles conjointes, des dispositifs de sécurité statique (check-points) et l'escorte de convois humanitaires d'assistance dans des zones affectées par des désastres naturels. Au 31 juillet 2019, la Jordanie avait 685 policiers et militaires déployés au sein des différentes missions onusiennes dans le monde

EJ/Radio Métropole Haïti

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 4 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 4 mois ago