Clôture de la deuxième session ordinaire de l'année législative

Publié
2 mois ago
Dernière mise à jour
2 mois ago
1137 views
Time to
read
<1’

Joseph Lambert

Le président de l'Assemblée nationale a clôturé hier soir la deuxième session ordinaire de l'année législative. 

L'occasion pour le sénateur Joseph Lambert de rappeler que le retard dans la ratification du gouvernement n'est pas imputable au parlement. 

Il décline toute responsabilité du parlement dans la lenteur du processus. 

« Le retard constaté n'est pas imputable au pouvoir législatif », martèle le Président du Sénat de la république qui encourage le Président Jovenel Moïse à convoquer à l'extraordinaire les députés. 

L'élu du Sud -Est informe que les membres de la commission travaillent actuellement sur la vérification des dossiers de ces personnalités. 

Par ailleurs Le président de l'Assemblée nationale annonce que Désormais, le dossier Petrocaribe constitue une affaire nationale, qui interpelle tout un chacun. 

Le Sénateur Joseph Lambert affirme qu'aucun citoyen, aucune institution, aucun dirigeant ne peut faire l'économie de ce fait brulant. Cependant, l'élu du Sud-est invite les citoyens à aborder le dossier avec un esprit lucide, pour ne pas le noyer sous la vague d'émotions populaires. 

EJ/Radio Métropole Haïti

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
6 mois 2 semaines ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
1 année 6 mois ago