Attention aux policiers utilisant abusivement leur téléphone dans les patrouilles fixes !

Publié
5 mois ago
Dernière mise à jour
5 mois ago
2733 views
Time to
read
1’

Smart Phone

Beaucoup d’observateurs estiment que les policiers haïtiens pour la majorité, reçoivent une formation, tandis qu’ils adoptent un comportement contraire sur le terrain. Le cas flagrant d’utilisation de téléphone portable de façon abusive au cours des patrouilles fixes surtout, est l’un des comportements négatifs reprochés aux policiers, constate Haiti Press Network.

Nombreux, sont des policiers dépêchés sur le terrain dans le cadre d’une patrouille fixe qui, au lieu de se montrer vigilants sur les lieux du travail préfèrent, avec une négligence déconcertante, s’accrocher à leur téléphone portable. Ce sont des personnes comme tant d’autres en proie à l’addiction de cet objet de communication important, mais qui devient de jour en jour un sérieux problème lié à son mode d’utilisation.

Beaucoup, observons-nous, sont des policiers qui prennent plaisir à passer de longues minutes à envoyer et à lire des messages (chat), alors qu’ils sont placés à un point fixe pour assurer un minimum de sécurité des gens.

Parfois, rapportent certaines personnes, le policier placé à un point fixe s'oublie tellement dans son téléphone portable, que des braqueurs n’hésitent même pas à opérer à quelques pas de lui.   

Les réseaux sociaux (WhatsApp, Facebook, Twiter, Instagram…), instruments des Nouvelles technologies de l’information et de la communication, semblent occupés, autant que les jeunes, l’esprit de nos policiers même sur leur lieu du travail. Un comportement vilain et inacceptable dénoncé par des observateurs avisés.

« L’effectif de policiers disponibles (environ 6 000 sur quelque 20 000) pour assurer la sécurité de toute la population est déjà trop peu, alors que certains affichent des comportements souvent navrants », déplore l’ancien commissaire du gouvernement, Me Claudy Gassant, lors d’une interview sur une station de télévision de la capitale.

Me Claudy Gassant n’est toutefois pas la seule personne à avoir fait cette observation de policiers adoptant une attitude nonchalante dans les patrouilles fixes notamment. Même au sein de la police, cette observation est faite, a-t-on appris.

Joint, jeudi 24 octobre, au téléphone par l’Agence d’informations HPN à ce sujet, le porte-parole adjoint de la Police nationale d’Haïti (PNH), l’Inspecteur Garry Desrosiers dit lui aussi avoir tristement fait comme tout le monde, ce constat de policiers qui utilisent abusivement leur portable, alors qu’ils sont placés dans des patrouilles fixes. Un comportement inapproprié et intolérable qui, dit-il, ne cadre pas avec les règlements internes de l’institution policière.

« J’ai fait cette observation aussi. Je crois qu’il faut au plus haut niveau de la police, rappeler aux agents la nécessité d’adopter un comportement responsable sur le terrain, notamment lors des patrouilles. Une attitude négative qui peut mettre en péril la vie même du policer », laisse entendre l’Inspecteur Desrosiers, soulignant au passage son intention d’en parler au plus haut niveau de la police.

Alix Laroche source HPN

[email protected]

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 11 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 11 mois ago