Arrestation des quatre « chargés de mission », la réaction du ministère de l’Intérieur

Publié
3 mois ago
Dernière mise à jour
3 mois ago
10088 views
Time to
read
2’

Badge des quatre « chargés de mission »

Suite à l’arrestation mercredi de quatre individus munis de badges « chargés de mission » au ministère de l’Intérieur en possession d’armes à feu et d’une importante somme d’argent, ledit ministère indique avoir révoqué dans une circulaire le 4 octobre 2018 « l’ensemble des badges des fonctionnaires, des élus locaux, chargés de mission et agents de liaison du MICT en attendant de nouvelles dispositions ». Ci-après la note de presse du ministère sur le dossier.

Le Ministère de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales (MICT)  déplore que des individus mal intentionnés aient utilisé les effigies nationales et le nom du Ministère de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales (MICT) pour perpétrer des actes répréhensibles  et se faire passer pour des gens ayant des liens avec l’institution. Le MICT dénonce avec la dernière rigueur toutes les éventuelles amalgames qu’une pareille situation est susceptible d’entrainer. 

À titre de rappel, le Titulaire du Ministère de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales,    Jean-Marie Reynaldo BRUNET, ayant été informé de l’utilisation des logos officiels par des individus malhonnêtes, a immédiatement révoqué, dans une circulaire en date  4 octobre 2018 (ref : BM/ JMRB / mgl-013/ex : 18-19), l’ensemble des badges des fonctionnaires, des élus locaux,  Chargés de mission et Agents de liaison du MICT en attendant de nouvelles dispositions. De même, la Direction Générale du MICT donnant suite à la note circulaire du Ministre BRUNET, a respectivement en date du 9 novembre 2018 et 15 mars 2019,  fait injonction aux détenteurs de ces badges, en particulier des Chargés de Mission, de les restituer  sous peine de sanctions.

Par ailleurs, sur la base de ces dispositions, le Ministère de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales demande à la Police Nationale de continuer à travers ses organes spécialisés,  à traquer tous fauteurs de troubles et faussaires utilisant de faux badges du MICT. Aussi, la PNH est invité à demeurer ferme et impartiale dans les enquêtes et dispositions à prendre contre tous individus voulant semer le deuil au sein des familles haïtiennes et tenter de ternir l’image d’une institution régalienne et importante dans la sureté et la sécurité publique, comme le MICT.

Enfin, face à de tels faits, le Ministère de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales s’empresse de porter à l’attention de l’opinion publique nationale et internationale que  tout est mis en œuvre afin de découvrir l’origine de ces faux badges et de neutraliser les réseaux des faussaires à la base de leur production.

Jean-Charles Moïse lance un ultimatum de trois jours à Jovenel Moïse pour se mettre à la disposition de la justice

Le sort du président de la République occupe l’actualité depuis ce week-end, car les demandes de démission et/ou d’arrestation de celui-ci ne cessent de pleuvoir dans tous les espaces de communication et/ou d’informations. Le secrétaire général et leader de la Plateforme Pitit Desalin, Jean-Charles Moïse, dans une conférence de presse mercredi, lancé un ultimatum de trois jours à Jovenel Moïse pour se mettre à la disposition de la justice.  Jean-Charles Moïse estime que le chef de l’Etat n’est plus en droit de diriger la nation et appelle à une mobilisation générale à partir du dimanche 9 juin pour forcer le départ de ce dernier.

Quatre « chargés de mission » du ministère de l’Intérieur appréhendés à Cité Soleil

Quatre individus en possession de deux armes à feu, munis de badges « Chargés de mission » du ministère de l’Intérieur et des Collectivités territoriales (MICT) ont trouvé leur arrestation ce mercredi 5 juin à Cité Soleil. Les premiers éléments d’informations faisaient croire que les « chargés de mission » étaient également en possession d’un sac contenant 40 000 dollars américains. Une source de la police a confirmé l’arrestation des quatre individus en possession d’armes à feu à bord d’une Suzuki Vitara mais n’étaient pas encore en mesure de confirmer la somme d’argent évoquée.

Le Nouvelliste- Ministere de l' Interieur

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 4 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 4 mois ago