Arnel Joseph se moque de l’opération policière menée à Village de Dieu

Publié
6 mois ago
Dernière mise à jour
6 mois ago
11454 views
Time to
read
<1’

De Marchand Dessalines, commune du département de l’Artibonite, où il se retranche, le puissant chef de gang du Village de Dieu, quartier réputé sensible de Port-au-prince, fait fi de l’opération conjointe, police nationale et agents de la Mission des Nations unies pour l’appui à la justice (MINUJUSTH) menée dans sa zone le jeudi 21 mars 2019.

Intervenant sur les ondes de la radio Super sonic, une station locale située dans localité Pont-Joux, 3e section de Marchand Dessalines, le très recherché Anel Joseph se moque de la descente des lieux de policiers dans son quartier général à la Capitale.

« La police savait bien que je n’étais pas au Village » a indiqué le premier des civils armés, occupant cette localité, qui s’en rit d’ailleurs de l’opération.

Se voulant d’un coup un agent de paix, celui qui dont la réputation de semeur de troubles défraie la chronique, depuis déjà quelques temps à Port-au-prince, se propose de ramener le calme au Bicentenaire et ses environs.

Le Chef de gang du Village de Dieu menace, en ce sens, de rentrer en guerre contre tous les autres groupes armés de la Zone qui refusent de faire la paix.

Vant bèf info (VBI)

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 4 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 5 mois ago