50 000 barils de gazoline seront livrés dans les pompes ce mercredi

Publié
1 semaine ago
Dernière mise à jour
1 semaine ago
2561 views
Time to
read
1’

BMPAD - Caricature - Nouvelliste

Ce n’est que mardi vers midi que le bateau transportant 50 000 barils de gazoline a accosté au terminal de Thor. L’approvisionnement des pompes à Port-au-Prince débutera ce mercredi, a informé Le Nouvelliste une source bien placée à l’ANADIPP.

La plupart des stations d'essence sont à sec depuis plusieurs jours. Gallons en main, les automobilistes et les chauffeurs de taxi moto arpentent les stations à la recherche du précieux liquide. Dans les quelques rares stations d'essence qui livraient au compte-gouttes la gazoline à Port-au-Prince, on pouvait constater des files interminables de véhicules.

Après plusieurs jours de pénurie, la situation devrait s’améliorer ce mercredi. « Ce mardi vers midi, le bateau est arrivé au terminal et a commencé à livrer 50 000 barils de gazoline qui étaient à son bord », a fait savoir au Nouvelliste mardi soir une source à l’Association nationale des distributeurs des produits pétroliers (ANADIPP). La livraison dans les pompes commencera probablement ce mercredi matin, a ajouté notre contact.

Ledit contact a souligné que la consommation quotidienne du pays en produits pétroliers (gazoline, diesel et kérosène) était estimée à 20 000 barils. « 50 000 barils de gazoline c'est une goutte d’eau dans un océan. Le problème n’est pas résolu. Cela va peut-être débloquer la situation pour un moment… », a-t-il avancé, espérant qu’il y a déjà une autre commande en route.

Dans un communiqué publié le mardi 8 décembre, le Bureau du secrétaire d’État à la Sécurité publique et le Bureau de monétisation des programmes d’aide au développement (BMPAD) informent la population que toutes les dispositions sont prises par les autorités en vue de continuer à rendre disponible le carburant dans les différentes stations de la capitale et des villes de province.

« Par conséquent, les automobilistes sont priés de garder leur calme et de ne pas céder à la panique car toutes les compagnies de distribution seront incessamment approvisionnées », ont promis le Bureau du Secrétaire d’État à la sécurité publique et le BMPAD.

Selon les explications du directeur général du BMPAD lundi sur Radio Magik 9, il n’y avait pas vraiment un problème de carburant dans le pays. « Chaque année, à pareille époque, on assiste toujours à une pression sur la gazoline. Les gens qui organisent des fêtes en achètent beaucoup en vue d’alimenter leurs génératrices. Craignant une rareté éventuelle, d’autres en achètent pour aller en revendre sur le marché noir », a expliqué Ignace Saint-Fleur.

Cependant, des informations laissent croire que la cargaison de carburant était dans la rade depuis plusieurs jours, mais que le produit n’a pas été livré à cause d’un retard dans le paiement de la compagnie par le gouvernement.

Robenson Geffrard Source Le Nouvelliste

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
8 mois 3 semaines ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
1 année 9 mois ago