11 octobre, nouvelle date "décisive" pour une manifestation anti-Jovenel annoncée par l'opposition Politique

Publié
1 semaine ago
Dernière mise à jour
1 semaine ago
2875 views
Time to
read
1’

Soixante douze (72) heures après avoir lancé le mot d'ordre "Poser scellés" sur les bureaux publics à travers le pays, l'opposition politique anti-Jovenel lance une journée de mobilisation nationale pour ce vendredi 11 octobre 2019. Les principaux dirigeants de l'Alternative Consensuelle pour Rebâtir Haïti ont effectué cette annonce à l'issue d'une conférence de presse donnée ce mardi 8 octobre 2019 à Delmas au bureau du Sénateur de l'Artibonite, Youry Latortue.

Dans son allocution, André Michel, a estimé que la mobilisation générale anti-gouvernementale par cette frange de l'opposition est un succès au niveau populaire environ quatre (4) semaines après. L'homme de loi s'en est pris aux agents de Police qui, selon lui, exercent une répression systématique sur les protestataires opposant au régime de Jovenel Moïse occupant le pavé quasi-quotidiennement les rues de la capitale et de certaines villes de provinces. Une plainte formelle a été déposée au palais de justice de Port-au-Prince à l'encontre du Directeur Central de la Police Administratif (DCPA)
 
De son côté, le Sénateur de l'Ouest, Antonio Cheramy minimise les appels au dialogue entre l'opposition et le Président Jovenel Moïse  lancés par différents secteurs dont la Communauté Internationale dans le pays.
 
"Nous ne sommes plus esclaves. Nous avons des amis et non des maîtres", a martelé le Sénateur Cheramy défiant toute possibilité de stopper  la mobilisation générale anti-Jovenel afin de s'asseoir avec le Président.
  
Pour Évalière Beauplan, Sénateur du Nord-Ouest et farouche opposant de Jovenel Moïse, la manifestation du 11 octobre sera l'ultime bataille contre le chef de l'Etat qui refuse de démissionner. Diverses branches de manifestations issues de plusieurs zones de la Capitale vont se diriger directement à la place Saint Pierre à Pétion-Ville.
  
"Si après deux (2) heures sur la place Saint Pierre nous n'obtenons pas la démission de Jovenel Moïse nous irons directement le chercher à son domicile  à Pèlerin 5", renchérit le Sénateur Beauplan.
  
Notons que les représentants de l'opposition affirment maintenir l'opération "Peyi lok"(pays fermé) ainsi que le "Poser scellés" sur les bâtiments publics empêchant à l'État de fournir des services à la collectivité.
  
GL source HPN
 

Tags: 

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 5 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 6 mois ago