«Indignée», Florence Duperval Guillaume contre-attaque

Publié
3 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
3374 views
Time to
read
1’

Florence Duperval Ministre de la Santé Publique

L’ex-ministre de la Santé publique et de la Population, le docteur Florence Duperval Guillaume, s’est dit « indignée » par les attaques sur les réseaux sociaux à la suite des déclarations du sénateur Youri Latortue, dénonçant le fait qu’elle ait signé un contrat avec un mort. Le contrat dont il est question, a expliqué Florence Duperval Guillaume au journal, concerne la location d’une maison à Cerca-Carvajal pour héberger des médecins cubains. Le montant du loyer est de 200 000 gourdes pour l’exercice 2014-2015. Le contrat a été préparé par le service juridique du ministère, validé par la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif, a indiqué Florence Duperval Guillaume. Le président de la Cour de l’époque, Fritz Robert St-Paul, avait donné l’autorisation pour ce contrat, présenté le 28 juillet 2015, presque à la fin de l’exercice. 

Toutefois, le président de la CSC/CA avait identifié des irrégularités à corriger pour avaliser le contrat pour le prochain exercice. Le numéro de CIN du bailleur n’est pas inséré dans l’identification des parties, le numéro de matricule fiscal et de la carte d’indentification nationale de l’autorité contractante ne sont pas insérés dans l’identification des parties, le projet de contrat n’est pas visé par les deux parties, à la page de signature, une autre personne a signé en lieu et place du propriétaire et le mandat n’est pas annexé au projet de contrat. 

Le président de la CSC/CA avait demandé que des documents manquants, comme le titre de propriété et le plan d’arpentage, l’état des lieux rempli et signé par les parties, l’inventaire, les copies des CIN et du matricule fiscal du bailleur, le rapport d’évaluation physique du bâtiment soient mis à la disposition de la CSC/CA pour le contrat de l’exercice 2015-2016, lit-on dans des documents fournis au journal par l’ex-ministre de la Santé publique Florence Duperval Guillaume. 

C’est Florine Baneau qui a signé pour le propriétaire, Hugues Bien-Aimé, qui est décédé. « Je les voyais toujours ensemble. C’est elle qui s’occupait du monsieur », a expliqué Madame Guillaume, qui ajoute n’avoir pas su s’ils avaient divorcé. Le plus important, de mon point de vue, est que l’Etat a la jouissance de la maison pour laquelle elle a payé, a souligné Florence Duperval Guillaume. « Vous pensez que j’aurais détruit 29 ans de carrière pour 200 000 gourdes ? C’est ce qui m’a révoltée », a fulminé Florence Duperval Guillaume. « Je suis pour la transparence, la reddition de comptes mais contre ce genre d’attaque », a-t-elle ajouté.

Roberson Alphonse source Le Nouvelliste

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 5 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 5 mois ago