Le département d’État des États-Unis fête ses 230 ans

Publié
2 semaines ago
Dernière mise à jour
2 semaines ago
1994 views
Time to
read
1’

Le 27 juillet, le département d’État des États-Unis aura atteint le cap des 230 ans de diplomatie. C’est la plus ancienne agence du pouvoir exécutif des États-Unis. À sa création, en 1789, il s’appelait le département des Affaires étrangères. Thomas Jefferson a été le tout premier secrétaire d’État des États-Unis.

Aujourd’hui, l’actuel secrétaire d’État, , a notamment pour tâche de conseiller le président, d’administrer des missions diplomatiques et de négocier des traités avec des entités étrangères.

M. Pompeo travaille en collaboration avec une équipe d’experts en relations internationales. L’effectif du département s’élève à 75 000 personnes et comprend environ 15 000 agents du Service extérieur, 10 000 employés de la fonction publique et 50 000 ressortissants de pays qui accueillent des ambassades des États-Unis sur leur territoire.

Carol Perez figure parmi les membres de cette équipe d’experts. Après avoir été ambassadrice des États-Unis au Chili de 2016 à 2019, elle a été nommée cheffe des ressources humaines au département d’État. Quand on l’interroge sur les éléments indispensables à la réussite des diplomates américains, elle répond : « La présence compte. Le leadership compte. La compétence compte. Les valeurs comptent. »

Eric Rubin, l’envoyé des États-Unis en Bulgarie et chef d’une association d’employés du Service extérieur, est ravi d’avoir eu la chance de faire une différence sur quatre continents. « Comme l’a déclaré M. Pompeo, le Service extérieur [des États-Unis] devrait être présent sur place aux quatre coins du monde », souligne-t-il.

Tout ce personnel forme une équipe soudée qui travaille pour le peuple américain et suit un *.

Mike Pompeo, souriant, marchant au milieu d’une foule (© Andrew Harnik/AP Images)

Le secrétaire d’État, Mike Pompeo (au premier plan), marche au milieu d’une foule dans une rue à Hanoï, le 8 juillet 2018. (© Andrew Harnik/AP Images)

Comme ce qu’il fait contribue à la prospérité et à la sécurité de ses compatriotes américains, M. Rubin estime que son travail lui apporte une intense satisfaction. La diplomatie consiste à « veiller à ce que nos valeurs soient universelles, à ce que nous tenions les menaces à distance et à ce que nous soyons capables de rivaliser avec des puissances en croissance », explique-t-il.

 

Lauren Monsen source share America

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 3 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 3 mois ago