Faits Saillants de la Scène Tech en Haïti 2019

Publié
2 mois ago
Dernière mise à jour
2 mois ago
2238 views
Time to
read
5’

Durant l’année 2019, de nombreuses initiatives technologiques passionnantes ont eu lieu en Haïti. Beaucoup de ces projets et événements n’ont jamais été vu auparavant dans l’écosystème technologique local; malgré l’instabilité du climat politique et économique du pays. Nous espérons de plus grandes choses cette année encore! Alors récapitulons pour voir ce qui s’est passé.

L’année dernière, dès que Google Haïti a annoncé l’arrivée de Google I/O Extended Port-au-Prince dans le pays, des centaines de développeurs et de curieux se sont rapidement inscrits. L’événement a eu lieu quelques mois plus tard, le 7 mai. C’était une merveilleuse occasion de rencontre! C’était la première fois que Port-au-Prince accueillait Google I/O Extended, une initiative de Isai Damier, un Ingénieur Google Platforms & Ecosystems. Normalement, ce type d’événement est initié par les gouvernements locaux, une entreprise ou bien une initiative communautaire. Mais pour Haïti, Google a décidé d’organiser l’événement lui-même. Quel privilège exceptionnel! Plus de 700 personnes se sont enregistrées à l’événement et approximativement plus de 600 ont pu participer aux festivités qui se sont déroulées au Karibe Convention Center. C’était également la première fois qu’Haïti accueillait un si grand nombre de participants à un événement technologique. Tout le monde était impatient et prêt à participer au plus grand événement de la Silicon Valley dans l’année: Google I/O.

Entre temps, les préparatifs étaient déjà en cours pour la 3e édition de Haiti Tech Summit. Et tout comme les années précédentes, la fondatrice Christine Souffrant Ntim a travaillé dur pour apporter quelque chose de nouveau et de différent au sommet en 2019. En 2017, on a eu la visite de  Ben Horowitz, un investisseur en capital risque de la Silicon Valley; puis en 2018, ce fut la participation du PDG de Twitter, Jack Dorsey; et en 2019, une équipe d’experts en marketing du magazine Forbes ainsi que Tom Davis, son Directeur en chef de croissance a fait le voyage en Haïti! Pendant le Sommet, l’équipe met en lumière les nombreux talents haïtiens qui contribuent à définir le succès de Forbes.  

Plus ces initiatives intègrent le pays, l’écosystème technologique d’Haïti s’est positionné pour plus de succès

L’écosystème technologique d’Haïti continue d’attirer de plus en plus des entreprises internationales de renom, ainsi un nombre croissant de femmes rejoignent le secteur de la technologie. Parmi les associations centrées sur la participation des femmes dans ce secteur, on trouve l’association Haïti Femmes & TIC. En 2019, elle a organisé ITU, un événement d’une journée célébrant les jeunes filles dans les TIC, c’est à dire les domaines en lien aux Technologies de l’Information et de la Communication. Et pour la première fois de son histoire, l’événement s’est déroulé à l’Ambassade des États-Unis à Port-au-Prince. L’événement a également présenté la collaboration en ligne entre un groupe de femmes en Haïti et du Spelman College aux États-Unis. Elles sont ressorties grandement inspirées et motivées par leurs expériences partagées. 

L’implication de Facebook Developer Circles (FBDevC PaP) dans l’écosystème du pays est également très importante. Depuis sa création en 2017, les leaders esperaient accueillir plus de femmes, sans grand succès. Mais en mars 2019, un an après que la communauté a commencé à organiser des meetups, ce défi allait être relevé. A l’occasion de la Journée Internationale des Droits de la Femme, FBDevC PaP a organisé une session qui a accueilli une centaine de participantes. Et les trois principales oratrices  de cet événement étaient des femmes engagées. Ce fut une expérience sans précédent! L’une des conférencières était une étudiante de l’ESIH, une université spécialisée dans les sciences informatiques; la seconde faisait partie de la première promotion de «Noukòd», une société de logiciels; et la troisième, une autodidacte, elle apprenait à développer des applications web.  

En plus de ces événements majeurs, il y avait également un certain nombre d’activités ciblées. Par exemple, plusieurs programmes de formation visaient à intégrer les femmes dans les domaines des TIC. SOWCoders Haiti a organisé un Bootcamp de 5 jours pour enseigner Python à 40 jeunes femmes âgées de 15 à 19 ans. Beaucoup d’entr’elles ont continué l’expérience en codage grâce à des cours en ligne. Haiti Goes Global a eu pour objectif de former 300 femmes dans l’utilisation des outils numériques de pointe doublée d’un volet d’employabilité. Une des participantes a déclaré: “Le programme prend fin, certes, mais ce que j’ai appris est très utile. Maintenant, je sais comment trouver un emploi en ligne grâce à Upwork.”

Transition Digitale a également lancé la 2e édition de son Bootcamp Android de 12 semaines, des groupes de jeunes femmes se sont réunis pour développer des applications Android et ont pu présenter leurs projets phares. 

Comme les femmes montraient de plus en plus un intérêt pour les TIC, du coup le nombre de participants aux meetups a été augmenté, même si, d’un autre côté, la situation du pays restait préoccupante. 

Il est à noter que le Forum National sur la Gouvernance de l’Internet (IGF) organisé par ISOC Haïti a accueilli plus de personnes en 2019 que les années précédentes. “C’était plus grandiose cette année!”, s’est exclamé une bénévole de cette organisation. Un atelier pratique de cinq jours sur les Objets Connectés a également été organisé. Les participants ont réalisé cinq projets. Mais plus important encore, les perspectives ont changé. Comme l’a dit un développeur d’applications web qui a participé à l’atelier: “L’atelier pratique m’a laissé un désir brûlant  d’approfondir… Je vais peut-être changer mon fusil d’épaule.”

On pourrait surnommer 2019, l’année des femmes dans la technologie. Elle a vu un grand nombre de femmes assumer des responsabilités clés. Le 7 mai 2019, par exemple, GDG Port-au-Prince, une communauté de développeurs très intéressés par les plateformes et API de Google, a été inaugurée avec  deux femmes à la barre. La secrétaire générale de ONE PACT, une initiative visant à initier les jeunes haïtiens aux TIC, est aussi une femme.

Et pour couronner le tout, comme pour capter l’esprit des événements qui ont marqué 2019, lors du #HaitiCyberCon 3.0 organisé par Haïti Cyber ​​Con, une femme est même venue avec son enfant parce qu’elle ne voulait pas manquer l’événement! En effet la ferveur d’Haïti est une question de courage, de résilience, de sacrifice. C’est une nation de gens d’une trempe vraiment incomparable!

Il y avait, en effet, de nombreux défis. Mais nous les avons affrontés et avons créé de nouvelles opportunités. Par exemple, Code9Haiti a été le premier groupe à lancer une série de conférences en ligne dans une section appelée An N Tek, pour tenir son public informé. Un autre, ticHaiti a discuté d’un certain nombre de sujets intéressants en collaboration avec des développeurs expérimentés sur YouTube. Un membre de FBDevC PaP a commencé avec The Silly Show, pour les nouveaux venus dans le développement web. Il y a également Ayiti Analytics qui a mis la communauté technologique en Haïti en contact avec des experts de la Science des Données à travers des discussions. Tout cela a été réalisé en ligne. Koze Teknoloji a continué de publier des vidéos sur YouTube. Et enfin Banjfm, une nouvelle station de radio, a fait ses débuts avec des programmes sur la technologie, l’entrepreneuriat et les affaires. 

Nous avons été impressionnés  d’avoir pu accomplir tant de choses en 2019. Tout ceci prouve que, plus que jamais, les TIC représente une véritable alternative pour les haïtiens qui veulent faire avancer leur pays et participer à l’économie mondiale. En effet. de plus en plus de gens utilisent les plateformes en ligne pour se former et trouver un emploi. 

Tout ceci prouve que, plus que jamais, les TIC représente une véritable alternative pour les haïtiens qui veulent faire avancer leur pays et participer à l’économie mondiale.

L’une des plus grandes réalisations de 2019, cependant, est l’arrivée de HCodeIt en Haïti. Une start-up de la Silicon Valley qui a pour mission de former une main-d’œuvre technique de classe mondiale en Haïti pour créer des produits utiles pour la communauté et au-delà. HCodeIt est vraiment l’endroit idéal. Et oui, nous recrutons! HCodeIt a un modèle où vous pouvez travailler et gagner de l’argent en apprenant sous le mentorat des ingénieurs de Google et de vétérans de la Silicon Valley. Donc, si vous aimez les TIC ou souhaitez travailler pour une start-up de la Silicon Valley, HCodeIt offre de nombreuses possibilités: 1) Formation 2) Stage 3) Emploi. Rejoignez-nous sur Facebook afin de rester à jour sur toutes les activités de HCodeIt  

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 11 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 11 mois ago