L’insécurité, omniprésente chez nous

Publié
1 année ago
Dernière mise à jour
1 année ago
3064 views
Time to
read
1’

Rommel Pierre accompagné de Réginald Delva (ancien secrétaire d’Etat à la Sécurité publique et ministre de l’Intérieur) et le maire de Carrefour Jude Edouard Pierre.

L’émission Forum du samedi 24 février animée par Jean Rommel Pierre était consacrée à l’épineux problème de la sécurité publique. A la table des invités se trouvaient Réginald Delva (ancien secrétaire d’Etat à la Sécurité publique et ministre de l’Intérieur) et le maire de Carrefour Jude Edouard Pierre.

Il s’agit d’une question sociétale très préoccupante, constituant un véritable enjeu et défi auxquels les Haïtiens font face tous les jours. La sécurité publique ne renvoie pas seulement aux cas de meurtre, d’assassinat, de vol, de braquage ou d’autres lits. Car, selon les indicateurs de violence dans la région, notre pays n’occupe pas les premières places, indique Réginald Delva. Donc, la sécurité publique embrasse tout un ensemble de services de protection du citoyen et de droits sociaux, qui convergent vers une cohabitation et une harmonie sociale.

C’est à cet effet que les deux invités de Forum ont évoqué plusieurs problèmes, lesquels constituent une insécurité publique. On peut citer : le fonctionnement des marchés et des garages en pleine rue, les égouts à ciel ouvert, la vente de médicaments par des marchands ambulants, la pollution sonore, le transport en commun, la circulation routière, l’insalubrité, le brulis des immondices sur les chaussées…

Le maire de Carrefour a évoqué le problème des malades mentaux et des enfants abandonnés dans les rues, et du même coup la quasi absence d’asiles communales destinées aux enfants. Cette mise au point a permis de constater la gravité du problème de sécurité publique et du degré de dangerosité pour la sécurité des citoyens. Il a par ailleurs signalé les camions surchargés et l’environnement de fonctionnement des stations-services. Ce qui représente de graves dangers pour la vie et les biens d’autrui. Le mal est que l’Etat ne dispose même de capacités à faire face à tout éventuel accident. Les exemples sont probants. Signalons-en quelques-uns : les récents incendies des marchés publics, l’effondrement du bâtiment logeant « La Promesse collège évangélique », à Nerette, à Pétion-Ville.

A bien comprendre les invités de Forum, notre pays patauge dans l’insécurité publique. Ce qui se doit à un ensemble de problèmes que l’Etat – le garant de la sécurité à travers ses appareils normatifs et répressifs – ne parvient pas à résoudre. Il est incapable de la prévenir. On a l’impression que le pays vit dans l’informel ou l’anonymat, véritable source d’insécurité, selon Réginald Delva.

 

Author

une passion pour l'écriture
Journaliste de formation et de profession, Chenald Augustin a travaillé pendant sept ans au journal Le Matin où il était rédacteur au service culture. En juin 2010, il est entré au journal Le Nouvelliste, le pus ancien journal d’Haïti, pour le laisser deux ans plus tard....

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 4 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 5 mois ago