Le cancer infantile en Haïti

Publié
2 mois ago
Dernière mise à jour
1 mois ago
4658 views
Time to
read
2’

Rommel Pierre, Dr Pascale Y. Gassant, Dr Yvania Alfonso et Nathalie Fièvre Bélizaire sur le set de FORUM

Le cancer, la maladie dont on parle peu ou à peine en Haïti, fait peur, donne froid aux yeux dès qu’on l’aborde. Quant à celui de l’enfant, il ébranle toute une famille venant d’apprendre que son enfant est atteint du cancer. En ce mois de sensibilisation au cancer infantile, deux onco-pédiatres – des spécialistes du diagnostic, du traitement et du suivi des cancers de l'enfant – et une autre personnalité militant contre le cancer, ont été invités, le samedi 8 septembre, à Forum, à parler du cancer infantile en Haïti : Dr Pascale Y. Gassant, Dr Yvania Alfonso et Nathalie Fièvre Bélizaire.

558 cas de cancers pédiatriques ont été diagnostiqués en Haïti, rapporte Dr Pascale Y. Gassant. Les malades viennent de partout du pays. Elle indique compter 60 cas en 2015, et 68 cas l’année suivante. En 2017, 78 nouveaux cas ont été recensés alors que cette année (de janvier à ce mois-ci) on en compte 21. La majorité des nouveaux cas de cancer chez les enfants en Haïti, précise-t-elle, sont attribués à la leucémie, ajoute Dr Gassant. 135 enfants sur le total des 558 en sont atteints. 20 % sont dus au mélanome oculaire dit cancer de l’œil ou à celui du rein, un cancer pourtant très fréquent chez les sexagénaires ou septuagénaires. Par ailleurs, l’onco-pédiatre Pascale Y. Gassant annonce que d’ici 2023 entre 300 et 400 nouveaux cas des enfants atteints de cancer pourront être révélés.  

A bien regarder les structures de prise en charge et les spécialistes en onco-pédiatrie, il y a lieu de s’inquiéter. Car, il n’existe que deux centres hospitaliers spécialisés dans l’oncologie pédiatrique et deux spécialistes haïtiens qui y œuvrent. Certains cas de cancer, comme celui du cerveau, sont référés à l’hôpital Bernard Mevs, alors que d’autres sont admis à l’étranger, a révélé Pascale Y. Gassant.   

Accompagnés de leurs parents, des enfants et adolescents (certains suivent des traitements contre le cancer) sont intervenus à l’émission. Leurs témoignages sont empreints de beaucoup de courage, celui de gagner le combat contre le cancer. L’émission a été pour eux l’occasion de partager leurs projets d’avenir, le rêve de contribuer à la bataille acharnée contre le cancer notamment chez les enfants et les adolescents.

C’est contre cet adversaire de taille qui ronge l’humanité que la Fondation haïtienne anti-cancer infantile (FHACI) livre, depuis quatre ans, un combat sans merci. Elle organise des activités ludiques, d’arts plastiques et de la scène à l’intention des enfants atteints de cancer, a détaillé Nathalie Fièvre Bélizaire. Son organisation caritative a monté une bibliothèque dotée d’un fond documentaire de 1 000 ouvrages destinés aux enfants soufrant de la tumeur, rapporte-t-elle. En ce mois de mobilisation contre les cancers de l'enfant, la FHACI organisera une rafle visant à la collecte de fonds destinés au financement des activités de sensibilisation au cancer et à la prise en charge des enfants atteints de la maladie.

Dans le cadre du renforcement des structures de combat contre les cancers infantiles, l’onco-pédiatre Yvania Alfonso appelle à la création de la chaire d’oncologie pédiatrique dans les facultés de médecine en Haïti. Dans cette lignée, sa collègue Pascale Y. Gassant souhaite l’élaboration d’un plan national de lutte contre le cancer consistant, entre autre, à garantir l’accès de tous aux médicaments y relatifs.

 

Author

une passion pour l'écriture
Journaliste de formation et de profession, Chenald Augustin a travaillé pendant sept ans au journal Le Matin où il était rédacteur au service culture. En juin 2010, il est entré au journal Le Nouvelliste, le pus ancien journal d’Haïti, pour le laisser deux ans plus tard....

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
6 mois 2 semaines ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
1 année 6 mois ago