Comment vivre dans les quartiers précaires et envisager l’avenir ?

Publié
1 année ago
Dernière mise à jour
1 année ago
4984 views
Time to
read
2’

Une première dans son histoire de diffusion, jeune de plus d’un an : Forum s’est déplacé, quittant ainsi son auditorium de l’immeuble de la ruelle Chavannes, pour élire domicile – on ne sait pour combien de temps – à Le Plaza. L’édition du samedi 28 avril avait l’air d’un grand rassemblement, comme il s’organise dans cet hôtel au cœur du Champ de Mars. Les jeunes venant, non moins nombreux, des quartiers de Cité-Soleil et des zones avoisinantes de la 1ere circonscription de Port-au-Prince, notamment du Corridor Basquiat, ont fait le déplacement pour participer aux débats sur leur vie et leur avenir à ce Forum ayant pour invités le psychologue Wilcox Toyo, Blanc Guy Michel et Smith Pétioth (ces derniers sont des leaders communautaires respectivement de Corridor Basquiat et de Cité-Soleil).

Ces quartiers sont réputés d’être chauds, sensibles, où la vie est difficile, et dont les habitants, comme ceux du reste du pays, sont privés de services sociaux de base. L’éducation, les soins de santé, les logements sociaux, les infrastructures urbaines, l’électricité, les loisirs, la sécurité sont parmi les droits auxquels ils n’ont pas accès. Les jeunes sont exposés aux violences, aux actes de banditisme dont ils sont souvent les premières victimes. L’insécurité prend le large dans les quartiers précaires. Cité-Soleil, considérée pendant longtemps comme une zone de non droit, s’est, depuis 2015, pacifiée, ce grâce aux efforts des organisations communautaires de base, de son député Pierre Lemaire, des leaders et notables, s’enorgueillit son représentant à Forum, Smith Pétioth. 

Toutefois, les trois invités de Forum ne se contentaient pas seulement d’énumérer les difficultés auxquelles font face leurs communautés, ni de s’apitoyer sur leurs sorts. Au contraire : ils sont habités par l’optimisme, l’espoir, le rêve de changer leur commune ou quartier. L’émission a été ainsi un espace où ils ont partagé, échangé sur leurs réalisations sociales, leurs actions, leur vision du changement.  

C’était l’occasion pour Louino Robillard, un habitant de Cité-Soleil, d’annoncer la création d’une bibliothèque communautaire de référence dans la commune. 10 000 ouvrages ont été collectés. 4.7 millions de gourdes sont déjà disponibles. Ils sont destinés à la construction du local devant loger  « Konbit bibliyotèk Site Solèy ». Un terrain a été acquis à cette fin, selon Robillard Milot. Par ce projet, Smith Pétioth, un des initiateurs de ce projet, rêve de remplacer les armes par les livres et de faire des jeunes un flambeau, une « lumière ». 

Par ailleurs, Blanc Guy Michel en a profité pour vanter certaines réalisations menées à Corridor Basquiat par son association, Team Solution. L’une des actions concrètes consistent au nettoyage de l’entrée de ce quartier défavorisé – se trouvant entre Sans-Fil, rue Tiremars, Delmas 18 – où s’élevait pendant longtemps une montagne de déchets ménagers. Etant sous-alimenté en énergie électrique, le quartier s’est aujourd’hui doté d’un second transformateur, grâce aux démarches de l’association Team Solution auprès de l’EDH. Ils ont aidé à la scolarisation des enfants de la zone, bénéficiant ainsi d’un programme de bourses et de subventions scolaires. 

Ces actions sont insuffisantes dans la lutte contre l’insécurité, la pauvreté, le désespoir chez les jeunes, estime le psychologue Wilcox Toyo. Il appelle à la création d’emplois, à celle d’un fonds d’investissements au profit des jeunes pour la création des petites et moyennes entreprises. Ces politiques publiques d’intégration, d’inclusion des jeunes semblent être, selon le président du Forum des investisseurs haïtiens, l’un des moyens de lutter contre l’extrême pauvreté, les inégalités, la violence dans ces quartiers. 

 
 

Author

une passion pour l'écriture
Journaliste de formation et de profession, Chenald Augustin a travaillé pendant sept ans au journal Le Matin où il était rédacteur au service culture. En juin 2010, il est entré au journal Le Nouvelliste, le pus ancien journal d’Haïti, pour le laisser deux ans plus tard....

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 4 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 5 mois ago