Attaque contre la personne de Fednel Monchery: note de condamnation

Posted
3 months ago
Last updated
3 months ago
5921 views
Time to
read
1’

Fednel Monchéry

Dans cette note, les associations des Femmes Asec, les associations  des Femmes Casec, les associations des femmes déléguées de ville et la Fédération Nationale  des Femmes maires  d’Haïti (FENAFEMH) condamnent l'attaque contre la personne de Fednel Monchery 

L’attaque contre la personne de M. Fednel Monchéry, en qualité de représentant du ministère de tutelle des Mairies de la République, en présence d’ une cinquantaine de Maires, de Mairesses et d’autres élus (es), dans un espace sacré, lors des funérailles du feu président du Conseil municipal de Cabaret, est un acte ignoble, ordurier, ignominieux que tout (e) citoyen (ne) doit condamner sans broncher. Nous, les associations des Femmes Asec, les associations  des Femmes Casec, les associations des femmes déléguées de ville et la Fédération Nationale  des Femmes maires  d’Haïti (FENAFEMH), condamnons vigoureusement cet acte indigne dans une société démocratique où la loi, la morale, l’éthique, les valeurs intangibles domptent et civilisent les agissements.   

Cet acte est d’autant plus scandaleux qu’il s’ est produit dans un temple sacré, au cours des obsèques du premier citoyen d’ une commune. La dépouille de Wills Thomas a été profanée. Aucune dépouille ne mérite un tel traitement. Moins encore, celle d’un serviteur de la République. Aussi, cet agissement ne doit-il pas rester impuni.  

Bien que ce gravissime incident soit condamnable, il nous rappelle l’importance de la formation citoyenne. Que nos concitoyens/ concitoyennes apprennent, soit à l’école, soit via les médias, que la justice privée est révolue, que tout (e) citoyen (ne) soupçonné d’avoir commis une faute joui (e) de la présomption d’innocence, qu’une interdiction de départ n’est ni un mandat d’ amener ni un mandat d’ arrêt, que seul en cas de flagrance un citoyen peut procéder à l’ arrestation d’ une personne contrevenante.  

Par ailleurs, Nous réitérons notre indéfectible soutien aux victimes du massacre de nos frères et sœurs à La Saline. La Justice impartiale devra juger et condamner les coupables. Dans cette affaire tristement célèbre, que la justice rende blanc celui qui est innocent; noir celui qui en est coupable.          

Nous ne saurions clore cette note conjointe sans transmettre à la famille du défunt, ses parents, ses enfants, ses amis, traumatisés par cet incident, nos sympathies les meilleures. Que le Dieu consolateur les accompagne! 

 

Les signataires

Association des femmes Asec: Anaëlle Bruny, Présidente

Associations des femmes Casec: Sherley Joseph, Présidente

Associations des femmes déléguées de ville: Guillet Youselyne C.W., Présidente

 Fédération Nationale des Femmes Maires d’Haïti: Marie Yolaine Philippaux Scutt, Secrétaire Générale           

Animateur (s)

Anne Merline Eugene's picture
La Mafia existe
1 year 6 months ago
Jacques Adler Jean Pierre's picture
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 years 6 months ago