Selon le Washington Post Reconstituer une armée en Haïti est une «idée horrible»

Posted
8 years ago
Last updated
1 year ago
509 views
Time to
read
1’

WASHINGTON, États-Unis - Reconstituer une armée en Haïti, comme le souhaite son président Michel Martelly, dans un pays où l'armée est «traditionnellement un instrument de la répression», est une «idée horrible», écrit le Washington Post dans un éditorial publié lundi.
«Le catalogue des besoins critiques d'Haïti est sans fin», écrit le Washington Post. «Mais s'il y a bien une chose qui ne fait pas partie des priorités d'Haïti, c'est de reconstituer une armée.»
Selon un document officiel que l'AFP a obtenu fin septembre, le président haïtien Michel Martelly envisage de recruter à partir du mois prochain les premiers 500 soldats d'une nouvelle force militaire dans le pays, dix-sept ans après la dissolution de l'armée.
Dans ce document intitulé «Politique de sécurité et de défense nationale», le président Martelly estime «qu'il devient urgent de compléter la Force publique en réactivant sa composante militaire».
«Pendant des années, en l'absence de menaces extérieures, l'armée a d'abord été un instrument sanguinaire dédié à la répression», écrit le Post qui estime que «M. Martelly entretient des relations approfondies avec des groupes très à droite, comme les alliés de l'ancien dictateur Jean-Claude Duvalier, dont le régime a commis des abus atroces».
La reconstruction de l'armée va coûter 95 millions de dollars à Haïti. Cet argent «pourrait être bien mieux utilisé» pour lutter contre le choléra qui a fait des milliers de morts ou pour revenir sur les conséquences dramatiques du séisme dévastateur de janvier 2010, note le Post.
Après des décennies de troubles politiques et des dizaines de coups d'état, Haïti a dissous son armée en 1995. Depuis 2004, s'est installée la mission de stabilisation de l'ONU, la Minustah, qui a été autorisée à désarmer les milices qui existaient encore.
Le Conseil de sécurité a ordonné récemment de retirer 2750 Casques bleus aux effectifs de la mission de l'ONU en Haïti (Minustah) pour les ramener à des niveaux plus proches de ceux d'avant le tremblement de terre de janvier 2010.
Agence France Presse
Canoe Ca

Tags: 

Animateur (s)

Anne Merline Eugene's picture
La Mafia existe
1 year 10 months ago
Jacques Adler Jean Pierre's picture
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 years 10 months ago