Sept fonctionnaires de la diplomatie haitienne recherchés pour une affaire de corruption

Posted
2 months ago
Last updated
2 months ago
4040 views
Time to
read
1’

Sept (7) fonctionnaires du Ministère des Affaires Étrangères et des cultes sont activement recherchés par l’unité de lutte contre la corruption (ULCC). Ils sont accusés de corruption et autres infractions assimilées.

Yves Rody Jean, Éric Cheresca, Glaude Henry, Ronald Beldor, Judith Exavier, Kerby Alcante Desormaux et Kerby Alcantara Desormaux sont activement recherchés par l’Unité de Lutte contre la Corruption.

Ces sept (7) fonctionnaires du Ministère des Affaires Étrangères et des Cultes sont accusés de corruption et autres infractions assimilées, selon les informations dont detient la rédaction de Vant Bèf Info (VBI), par l’institution que dirige Maître Claudy Gassant.

Ces sept (7) personnalités répondent aux noms de :

1- Yves Rody Jean, chargé d’Affaire a.i. de l’Ambassade d’Haîti en République Dominicaine

2- Eric Cheresca, Ministre Conseiller à l’Ambassade d’Haîti en République Dominicaine

3- Glaude Smith, Administrateur de l’Ambassade d’Haîti en République Dominicaine

4- Ronald Beldor, Conseiller à l’Ambassade d’Haîti en République Dominicaine

5- Judith Exavier , Chef de Poste au Consulat général d’Haîti à Santiago

6- Kerby Alcante Desormeaux, 2ème Secrétaire à l’Ambassade d’Haïti en République Dominicaine

7- Kerby Alcantara Desormeaux de nationalité dominicaine , Entrepreneur, numéro de Cedula 224- 0036121- 2.

A cet effet, le Directeur Général de l’ULCC Me. Claudy Gassant a adressé en date du lundi 9 décembre 2019, une correspondance au Ministre des affaires etrangères et des cultes Edmond Bocchit pour lui informer qu’une commission d’enquête, dûment mandatée par le DG de l’ULCC souhaite lui rencontrer ce vendredi 20 décembre 2019, à compter de 3 heures PM, au local de l’institution sis au No 13 de la rue Sapotille, à Pacot.

Cette rencontre est relative à un cas d’un fonctionnaire dudit ministère ayant en sa possession deux (2) passeports diplomatiques différents et sous trois (3) noms et, qui serait impliquée dans des activités illicites et ce, conformement aux dispositions de l’article 2 et suivant du décret du 8 septembre 2004 de l’ULCC.

En effet, Maître Gassant a déploré le fait que le MAEC, a refusé de mettre à la disposition de l’ULCC les rapports du 17 et 18 décembre 2019 et la sommation du MAEC en date du 12 décembre 2019, dressés contre les diplômates supçonnés d’activités commerciales et en violation de la Convention Interaméricaine, des Conventions des Nations Unies contre la corruption et d’autres textes internationaux ainsi que la loi du 12 mars publié le 9 mai 2014 portant prévention et repression contre la corruption, qui constitue une entrave au bon fonctionnement de la justice au regard de l’article 21 de ladite loi, peut on lire dans ce document.

Cette enquête en cours fait suite à l’incident survenu à Jimani le 7 décembre 2019 impliquant le chef de poste au Consulat de Santiago, en l’occurrence Mme. Judith Exavier, souligne la correspondance.

Vant Bèf Info (VBI)

Animateur (s)

Anne Merline Eugene's picture
La Mafia existe
1 year 10 months ago
Jacques Adler Jean Pierre's picture
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 years 10 months ago