Vers une rencontre entre Jovenel Moïse et l’opposition politique

Posted
1 month ago
Last updated
1 month ago
2911 views
Time to
read
2’

Jovenel Moise

Dans une correspondance adressée le 12 décembre 2019 à Germeil Castel du comité de l’Accord de Marriott, le président de la République sollicite une rencontre sur l’Accord de Marriott en vue de trouver une solution à la crise. Parallèlement, la Commission de passation de pouvoir de l’Alternative consensuelle se dit prête à dialoguer avec Jovenel Moïse sur sa démission…

« Monsieur CASTEL, le Cabinet du Président de la République vous présente ses compliments et a l'avantage de vous informer que le Président de la République, Son Excellence Monsieur Jovenel Moïse souhaite, vous entretenir sur le document de sortie de crise élaboré à l'hôtel Marriott en date du 11 novembre 2019. Aussi, le Président de la République vous invite à une rencontre au Palais National, le lundi 16 décembre 2019 à 11 heures du matin », lit-on dans cette correspondance dont Le Nouvelliste a eu copie.

Le directeur de cabinet du chef de l’Etat, Nahomme Dorvil, qui a signé la correspondance, a précisé que « cette démarche s'inscrit dans une perspective de trouver une solution pacifique et responsable à la crise qui secoue le pays depuis plusieurs mois… »

La Commission de passation de pouvoir se dit prête à dialoguer avec Jovenel Moïse sur sa démission

« Si le président veut nous rencontrer sur les modalités de son départ, la Commission de passation de pouvoir le rencontrera », a affirmé vendredi le professeur Antoine Augustin, membre de ladite commission lors d’un atelier de restitution de documents de cette instance de l’Alternative consensuelle à l’hôtel Le Plaza.

Si les membres de l’opposition politique au sein de l’Alternative consensuelle ont toujours soutenu qu’aucun dialogue n’est possible avec le président de la République, la Commission de passation de pouvoir n’écarte pas cependant la possibilité de rencontrer Jovenel Moïse. Pas pour discuter avec lui de la formation d’un gouvernement mais des conditions de sa démission, ont affirmé les membres.

Le président de la Commission de passation de pouvoir, Me Gervais Charles, a fait savoir que son équipe, dans son travail, a respecté la feuille de route de l’Alternative consensuelle. « Ce qu’on peut négocier c’est le départ du président. Ce départ est négociable et la commission veut qu’il soit ordonné… », a-t-il ajouté.

L’Alternative consensuelle a écarté toute possibilité de faire partie d’un gouvernement formé par le chef de l’État, ont indiqué des membres de l’opposition, soulignant qu’il est impossible à Jovenel Moïse de former un gouvernement avant la fin de l’année comme il l’avait annoncé cette semaine dans un journal étranger.

La Commission de passation de pouvoir a déjà rencontré l’ancien président provisoire Jocelerme Privert, l’ex-sénateur Steven Benoît, l’organisation Nou pap dòmi, l’ingénieur Claude Prépetit, l’économiste Kesner Pharel, des responsables de partis politiques, des associations syndicales parmi une trentaine de personnalités et d’organisations, a fait savoir Marie Antoinette Duclair, l’une des porte-parole de la commission.

Le professeur Antoine Augustin a souligné que la commission a fait choix de trois juges de la Cour de cassation. L’un d’entre eux sera désigné comme remplaçant de Jovenel Moïse, a-t-il précisé. Ces noms ont été transmis aux signataires de l’Accord de Marriott. Pour des raisons de sécurité, M. Augustin s’est gardé de citer leurs noms.

Robenson Geffrard source Le Nouvelliste

Animateur (s)

Anne Merline Eugene's picture
La Mafia existe
1 year 8 months ago
Jacques Adler Jean Pierre's picture
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 years 9 months ago