Michel-Ange Gédéon annonce un vetting au sein de la 26e promotion de la PNH

Posted
3 years ago
Last updated
2 years ago
414 views
Time to
read
1’

Tandis qu’elle vient d’être consacrée et  présentée à la société, la 26e promotion de la PNH fait l’objet de graves accusations soutenues par le Réseau national de défense des droits humains. Sur les 1 475 nouveaux agents de l’ordre gradués, le mardi 10 mai, plus de quatre-vingt sont suspectés d’être impliqués dans des actes déplorables et criminels. Une situation qui fait couler des salives au sein de la société, particulière dans le champ de la PNH. 
« Le RNDDH n’a jamais dit qu’il s’agit de bandits qui ont été gradués au sein de la PNH », a expliqué d’entrée de jeu Michel-Ange Gédéon, le commandant de la Police nationale d’Haïti. La PHN et  le Réseau national de défense des droits humains développent des rapports depuis des lustres. Pour avoir développé de bonnes relations, Michel-Ange Gédéon n’a pas souhaité cracher sur l’organisme dirigé par Pierre Espérance. 
Le numéro 1 de la PNH estime que ce n’est guère le moment de soulever une polémique entre les deux institutions. « Nous sommes condamnés à faire la route ensemble », a soutenu le DG de la PNH. Selon lui, le RNDDH est un partenaire crédible sur lequel compte la PNH. « C’est une institution qui possède souvent des informations dont les structures de la police nationale  ne disposent  pas », a admis Michel-Ange Gédéon. 
Selon ce dernier, le RDNDH avait effectivement  informé  la PNH de certains éléments suspects, des anciens prisonniers qui avaient été impliqués dans plusieurs actes répréhensibles. Ces derniers portent « malheureusement », a souligné le DG, des noms similaires  à d’autres récipiendaires formés dans cette nouvelle promotion. « Il revenait donc à la PNH de prendre toutes les dispositions pour faire la lumière sur la question », a-t-il affirmé, avant de relater que la PNH ne pourrait résoudre le problème sans avoir les  informations dont dispose l’organisme de défense des droits humains. 
Les instances concernées au sein de la Police nationale d’Haïti comptent  rapidement apporter des éclairages sur le dossier. Tous les individus de la 26e promotion, notamment les indexés, seront passés au peigne fin, a voulu rassurer Michel-Ange Gédéon.
Wolgenson Noel source Le Nouvelliste

Animateur (s)

Anne Merline Eugene's picture
La Mafia existe
1 year 11 months ago
Jacques Adler Jean Pierre's picture
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 years 11 months ago