La séance sur la mise en accusation du président mise en continuation

Posted
2 months ago
Last updated
2 months ago
2853 views
Time to
read
<1’

Les députés n’ont pas réussi à se prononcer ce mercredi 7 août sur la demande de mise en accusation du président Jovenel Moïse. La séance est mise en continuation.

La séance sur la mise en continuation du président Jovenel Moïse à la chambre des députés n’a pas réussi à aller jusqu’au vote.

Elle est mise en continuation après que les députés accusateurs, de l’opposition, eurent demandé au bureau de communiquer une trentaine de documents à l’assemblée entre autres le procès-verbal de la séance d’interpellation de l’ancien premier ministre Jack Guy Lafontant en juillet 2018.

Aucune date n’a été retenue pour la reprise de la séance. Les députés de l’opposition préviennent que l’assemblée restera paralysée tant que la séance sur la mise en accusation du chef de l’état n’aura pas débouché sur un vote.

Au terme de la séance, des employés (chauffeurs et gardes du corps des députés) ont organisé un mouvement de protestation pour réclamer plus de 10 mois d’arriérés salaire.

Les députés ont dû patienter pendant de longues minutes avant de pouvoir regagner leurs véhicules.

Vant Bef Info (VBI)

 

 

Animateur (s)

Anne Merline Eugene's picture
La Mafia existe
1 year 5 months ago
Jacques Adler Jean Pierre's picture
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 years 6 months ago