Jovenel Moïse, un président sans porte-parole avec des conseillers contractuels

Posted
5 months ago
Last updated
5 months ago
5012 views
Time to
read
2’

Jovenel Moise

Depuis la publication, en octobre 2018, dans Le Moniteur, de l’arrêté rapportant les arrêtés nommant ses conseillers, le président de la République n’a plus de porte-parole. Jovenel Moïse s’est ainsi débarrassé de ses quatre porte-parole. Depuis la même date, aucun autre arrêté n’a été pris pour nommer d’autres conseillers. Ceux qui sont encore en poste sont des conseillers contractuels avec un contrat d’un an…

Lucien Jura est appelé au cabinet du ministre des Affaires étrangères, Tamara Orion travaillait à un certain moment au cabinet de la première dame, Martine Denis Chandler anime actuellement son émission « Hibiscus » sur la chaine 22 et on n’a pratiquement aucune nouvelle d'Avenide Joseph. Les quatre porte-parole de Jovenel Moïse sont dans la nature. « Administrativement, le chef de l’État a mis fin à notre service en novembre 2018, mais la décision a été prise après les événements des 6 et 7 juillet de la même année », a confié au Nouvelliste l’un des quatre anciens porte-parole de Jovenel Moïse sous le couvert de l’anonymat.

Depuis cette date, le chef de l’État n’a plus de porte-parole officiellement. Dans les médias, certains de ses conseillers comme Guichard Doré, Jude Charles Faustin ou Charlot Jacquelyn prennent la défense de Jovenel Moïse et annoncent certaines décisions du président. Plusieurs conseillers du chef de l’État contactés par Le Nouvelliste ne peuvent préciser le nombre de conseillers qui sont à la disposition du chef de l’État actuellement.

« Il n’y a jamais eu d’autre arrêté pour nommer les conseillers du président de la République depuis la publication, en octobre 2018, dans Le Moniteur, d’un arrêté rapportant les arrêtés nommant ses conseillers », a confirmé au Nouvelliste une source proche du Palais national. « Depuis cette date, c’est le chef de cabinet du président qui gère directement les conseillers. Nahomme Dorvil vous donne une lettre de contrat dans laquelle est indiqué le domaine dans lequel vous allez le conseiller. Le conseiller en question n’est plus conseiller du chef de l’Etat directement, mais celui de M. Dorvil », a expliqué notre source.

Il faut rappeler que le 22 octobre 2018 dernier, le chef de l’État avait fait publier dans Le Moniteur un arrêté rapportant les arrêtés nommant les conseillers spéciaux Ardouin Zéphirin, Guichard Doré, Christine Coupet Jacques, Liné Balthazar, Marie Esther Antoine, Reynold Georges, Énold Joseph, Gerd Pasquet, Jose Joseph Daniel, Erns Excéus.  

Par la même occasion, les conseillers Jean Rénel Sanon, Éverson Calixte, Guy Michel Vincent, Andris Riché, Georges Stanley Lucas, Lucien Jura ont été démis de leurs fonctions.

Plusieurs conseillers du président contactés par Le Nouvelliste confirment qu’ils travaillent au Palais national avec un contrat d’un an. Ils n’étaient pas en mesure de donner la liste des conseillers du chef de l’Etat. « Je ne les connais pas tous. Mais je sais qu’il y a encore Ardouin Zéphirin, Guichard Doré, Marie Esther Antoine, Reynold Georges, Gerd Pasquet, Jose Joseph Daniel, Alexandre Telfort, Esther Fatal, entre autres », a confié au journal un conseiller du président.

Les seuls au Palais national à avoir été nommés sont Nahomme Dorvil, directeur du cabinet particulier de Jovenel Moïse qui avait remplacé Wilson Laleau, et Jean Hilbert Lebrun, le secrétaire général de la présidence nommé en remplacement d'Yves Germain Joseph.

Robenson Geffrard source Le Nouvelliste

Animateur (s)

Anne Merline Eugene's picture
La Mafia existe
1 year 6 months ago
Jacques Adler Jean Pierre's picture
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 years 6 months ago