«Jovenel Moise ne comprend pas la dimension de la crise», selon Assad Volcy.

Posted
7 months ago
Last updated
7 months ago
6748 views
Time to
read
2’

Assad Volcy a Invité du Midi avec Davidson StFort

L'invité du midi, jeudi 4 avril 2019, Assad Volcy a révélé un peu de ce que le président Jovenel Moise lui a dit lors de leur rencontre au palais national. Il en déduit que le chef de l'Etat ne comprend pas grand-chose de la conjoncture.

A travers ODEP-HAITI, Assad Volcy est le premier, sinon le seul leader de l'opposition à avoir rencontré le chef de l'Etat dans le cadre de son dialogue. «Le président Jovenel Moise a fait le bilan de ses réalisations pendant ses deux ans au pouvoir», confie Assad Volcy. 
Des Etats généraux sectoriels à la commission de facilitation du dialogue, en passant par le choix de Jean Henry Céant comme Premier Ministre, le président a brandi ses initiatives depuis qu'il a pris le leadership du pays. L'élu de PHTK se plaint du fait que toutes ces tentatives ont été contestées et ont malheureusement échoué. 

Après cette rencontre qui a duré environ deux heures, Assad Volcy dit déduire que le président Jovenel Moise ne maitrise pas la dimension de la conjoncture. Obstiné à trouver un nouveau chef de gouvernement, le président de la république est en train de passer à coté des causes de la crise, d'après l'ancien bras droit de Moise Jean Charles qui affirme le lui avoir dit en face. « Vous échouez, parce que vos décisions ne tendent pas vers la stabilité et la paix dans le pays», lui a-t-il aussi lâché, en le tenant pour principal artisan du spectacle auquel nous assistons. 
L'opposant politique va plus loin en remettant en question la compétence des conseillers du président et même la bonne foi de ce dernier. 

« Le président Moise a pratiquement perdu le pouvoir »

Pour Assad, le président a commis assez d'erreurs stratégique pour perdre le pouvoir. Cependant, la faiblesse mais aussi la division au sein de l'opposition à laquelle il appartient contribue à le garder au palais national. «Jovenel a pratiquement perdu le pouvoir», déclare-t-il. 
Conséquemment, le premier citoyen de la nation ne pourra plus compter sur l'opposition et la communauté internationale pour terminer son mandat. Son opiniâtreté et son manque de clairvoyance par rapport à la dégradation socio-économique du pays le renverseront, affirme le leader de ODEP-HAITI. Aussi, est-ce pourquoi son organisation dit ne pas s'embarquer dans la formation d'un nouveau gouvernement qui connaitra le même sorts que ses prédécesseurs. Si les problèmes sociaux et structurels ne sont pas abordés, la population s'insurgera contre le président Moise, à en croire l'ancien membre du parti Pitit Desalin. 

La principale préoccupation du président de la république est la formation d'un nouveau gouvernement. Cette assertion du candidat malheureux au Sénat lors des dernières élections est une ritournelle sur les lèvres des autres leaders qui ont déjà rencontré le président Moise. Tous s'accordent à dire que le dialogue intégral est relégué au second plan, par un chef d'Etat pris en étau entre l’illégalité imminente de son Premier ministre par intérim, et les ultimatum de la Banque Mondial et du Fonds Monétaire International. En effet, si l'intérim du premier Ministre Jean Michel Lapin s’achève le 30 avril prochain, les institutions de Bretton Wood conditionnent l'aide à Haiti à la formation d'un gouvernement qui respecte les prescrits de la constitution. 

Dimanche 31 mars, 15 compatriotes haïtiens ont péri en mer, lors d'un naufrage d'une embarcation de fortune qui essayait d'atteindre les Iles Turks and Caicos clandestinement. Ces haïtiens fuyaient la misère et l'insécurité. Depuis le début de ce mois d'avril, une rareté de carburant complique le quotidien des propriétaires d'automobile et la population en général. En mars dernier, l’inflation a atteint un niveau record de 17% , selon l'IHSI. Les conditions de vie se dégradent. Le pays est en attente de la concrétisation des promesses de campagne du président Jovenel Moise.
 

Author

Journaliste ( radio et presse écrite) depuis 2008. A étudié la sociologie à la Faculté des Sciences Humaines de l’UEH. 

Rédacteur en chef du programme Enfòmasyon Nou Dwe Konnen, ENDK / Internews Europe en 2012, rédacteur à Ticket Magazine / Le Nouvelliste jusqu’en 2018. Assistant à l’édition et...

Animateur (s)

Anne Merline Eugene's picture
La Mafia existe
1 year 6 months ago
Jacques Adler Jean Pierre's picture
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 years 7 months ago